Le Parti Ecologique Ivoirien



Cherté de la vie : hausse du prix du gaz et du transport - Les consommateurs entrent en action


samedi 22 novembre 2008 - Par Le Patriote
 


Les consommateurs de Côte d’Ivoire ne veulent plus de la cherté de la vie. Ils ont décidé de rentrer en scène pour se faire entendre. Ainsi, par une information qui nous est parvenue hier, les lundi, mardi et mercredi ont été déclarés « Journées ville morte » sur l’ensemble du territoire national» par la Fédération des Associations des Consommateurs Actifs de Côte d’Ivoire (FACACI). Selon le président Marius Comoé, les ivoiriens, affaiblis par plusieurs années de crise, souffrent et peinent à joindre les deux bouts car « plongés aujourd`hui dans une situation de pauvreté déplorable et de misère grandissante». Ainsi, après plusieurs interpellations à l’endroit de l’Etat et des transporteurs, la FACACI a décidé de paralyser les activités la semaine prochaine. Les revendications concernent autant la cherté de la vie, l’augmentation du prix du transport que la non-application du prix du gaz. « Nous exigeons l’application effective du prix du gaz tel que fixé sur le marché national, une nouvelle baisse du prix du carburant à la pompe eu égard à la chute du prix du baril du pétrole en dessous des 50 dollars, l’application effective de l’ordonnance présidentielle tendant à réduire le coût de la vie, la diminution du prix du transport et exigeons enfin que l’Etat de Côte d’ivoire, dans le programme de sortie de crise, veille à améliorer le cadre de vie des ivoiriens » a-t-il indiqué. A l’en croire, le mouvement sera suivi, selon lui, dans quelques villes de l’intérieur du pays, notamment Daloa, Yamoussoukro, Abengourou, Adzopé, Agboville et « dans les villes où la FACACI est représentée » a-t-il indiqué. Enfin, Marius Comoé a précisé que ce mouvement est uniquement le fait que de la FACACI et ses 26 associations membres.

Sogona Sidibé

Source : abidjan.net

Les Verts D'Europe  verts au parlement europeen       Le logo des verts de France  Ecolo   FéPEV-RAO     

Reproduction interdite du site

haut de page haut de page