Le Parti Ecologique Ivoirien



Injustice/FANCI Un militaire radié pour cause de maladie


lundi 18 août par le Patriote
 


Le caporal Achou Laurent ne fait plus partie de l’effectif des Forces armées nationales de Côte d’Ivoire. Son crime est d’être tombé malade sur une longue période. Le 18 septembre 2006, le caporal Achou est interné à l’Hôpital militaire d’Abidjan. Selon le rapport médical fait par son médecin traitant , le lieutenant-colonel Yao N’Dri Athanase , son état clinique et le typage lymphocytaire a imposé un traitement immunostimulateur qui a été institué le 2 juin 2007. En tenant compte des conseils de son médecin, le caporal Achou du troisième bataillon dépose le rapport médical chez le médecin d’unité. Mais à sa grande surprise, un message radio daté du 19 février 2007 signifie sa radiation des effectifs des FANCI à compter du 1er mars 2007. Le message accuse le soldat d’avoir déserté depuis le 18 septembre 2006. C’est donc un homme désemparé qui est venu nous rencontrer dans notre rédaction. L’ancien mécano du 3ème Bataillon ne sait plus à quel saint se vouer. Lui qui depuis le 2 juillet 1989 a sacrifié toute sa vie à l’armée. Ce père de famille qui a en charge sept (7) personnes ne demande qu’une seule chose. Sa réintégration, le paiement des arriérés de solde suspendue depuis 20 mois et les primes de guerre également bloqués pour s’occuper de sa famille. Selon lui, ses tentatives de rencontre avec le chef d’état-major, le général Phillipe Mangou et le ministre de la Défense Amani N’Guessan ont été couronnées d’insuccès. Aujourd’hui, il en appelle à l’aide de la Première dame Simone Gbagbo pour sa réintégration. Parce qu’à ses dires, il ne connaît qu’un seul métier. Celui des armes qu’il a appris depuis l’âge de 18 ans.

JCC

Source : lepatriote.net

Les Verts D'Europe  verts au parlement europeen       Le logo des verts de France  Ecolo   FéPEV-RAO     

Reproduction interdite du site

haut de page haut de page