Le Parti Ecologique Ivoirien



Le PE encourage la consommation de fruits et légumes dans les écoles : les Verts se réjouissent que leur campagne "alimentation" commence à être prise en compte


18 novembre 2008 - Par greens-efa.org
 


Dans son vote d'aujourd'hui, le Parlement européen a demandé le renforcement du programme européen de distribution de fruits et légumes dans le but d'inciter les enfants à des habitudes alimentaires plus saines et lutter contre l'obésité. 

Les Verts/ALE, qui mènent une campagne sur ce thème depuis des années souhaitent une augmentation des moyens budgétaires plus appropriés que ceux proposés par la Commission européenne et une précision des produits concernés. 

Les Verts/ALE regrettent cependant qu'à l'initiative du Groupe des socialistes européens, un amendement précisant qu'il n'est pas obligatoire de consommer exclusivement des fruits frais mais également des fruits en conserves soit passé. 

Marie Hélène AUBERT, vice présidente du Groupe des Verts/ALE estimait à l'issue du vote qu':

"Il est bien connu  que les enfants européens mangent trop de sucres, trop de graisses et pas assez de fruits et légumes. C'est pourquoi nous accueillons favorablement la proposition de la Commission européenne  d'un nouveau programme en faveur de la consommation de fruits à l'école afin de réduire l'obésité et améliorer la santé publique. Des fruits de saison, régionaux et si possible bio. Ce sont les thèmes de notre campagne "alimentation" depuis des années".

Nous sommes néanmoins conscients  que sans  une  réelle prise de conscience et une bonne éducation diététique à l'école, sans un changement radical dans la Politique agricole commune, ce programme en faveur de la consommation des fruits ne soit qu'une goutte d'eau dans la mer. Il y a encore trop de sucres, de graisses et beaucoup trop d'additifs dans notre alimentation et beaucoup trop de publicités  pour les friandises et sucreries ayant pour cibles les enfants.

Notre campagne européenne  "Manger mieux" montre qu'il y a beaucoup à faire pour prévenir l'obésité infantile et les troubles afférents. 22 millions d'enfants européens sont en surpoids et 5,1 million sont en surpoids important, avec ce que cela comporte comme risques cardiovasculaires, de diabète, d'hypertension et certaines formes de cancer. Ces maladies et leurs traitements pèsent lourd dans le budget des Etats membres"

Source : greens-efa.org

Les Verts D'Europe  verts au parlement europeen       Le logo des verts de France  Ecolo   FéPEV-RAO     

Reproduction interdite du site

haut de page haut de page