Le Parti Ecologique Ivoirien



  Touré Mamadou (président du directoire de la Cpc) à propos de la crise armée de 2002: “C’est Gbagbo, le vrai père de la rébellion”


Rejoignez-nous sur 

lundi 20 septembre 2010 - Par Le Patriote


   Le président du directoire de la Coalition pour le Changement (Cpc), Touré Mamadou n’a pas manqué de fustiger l’irresponsabilité du Chef de l’Etat sortant Laurent Gbagbo, qui de son point de vue, est à l’origine de la crise armée qui a secoué notre pays.

C’est un Touré Mamadou tout feu tout flamme qui a volé dans les plumes du candidat de la minorité présidentielle, le chef de l’Etat sortant Laurent Gbagbo, samedi dernier, à la place Inch’Allah de Koumassi. C’était à l’occasion de la date anniversaire du déclenchement de la crise armée en Côte d’Ivoire.
Selon le président de la Coalition pour le Changement, la guerre qu’a connue la Côte d’Ivoire est due à l’incompétence du chef de l’Etat à garantir la sécurité des Ivoiriens. Pour lui, Gbagbo a préféré, malgré l’imminence de l’attaque des militaires déserteurs, botter en touche la menace. Il a joué la carte de la négligence, voire du mépris. ‘’Malgré le fait que Gbagbo avait en sa possession des informations sur une attaque probable des militaires ivoiriens exilés au Burkina Faso, il n’a pas daigné réagir. Pire, son ministre de l’Intérieur d’alors, Me Boga Doudou, disaient de manière méprisante qu’on voyait leurs dos. Qu’on savait ce qu’ils préparaient. Cependant, ils n’ont pris aucune disposition pour étouffer cette tentative de coup d’Etat, qui s’est muée par la suite en rébellion. Gbagbo a eu du mépris à l’égard de ses concitoyens. C’est lui le vrai père de la rébellion ’’, a dénoncé le président du directoire de la Cpc. Pour lui, cette attitude du chef de l’Etat lui a servi de prétexte pour s’installer ‘’ durablement’’ au pouvoir. Revenant sur l’implication des jeunes dans les événements de novembre 2004, Touré Mamadou a indiqué que ces derniers n’avaient pas eu tort de s’engager dans ce combat, mais qu’ils ont été utilisés par Gbagbo, qui s’est servi d’eux pour maintenir intact son pouvoir. ‘’ Vous avez cru bon de vous engager dans la lutte patriotique pour sauver le pays. Ce n’était pas en soi une mauvaise chose. Et on ne peut pas vous en vouloir pour cela. Mais sachez que Gbagbo vous a utilisés. Il a vous a promis 50 millions pour vos soins que vous n’avez pas reçu. Mais, il réhabilite les écoles françaises détruites à hauteur de 5 milliards’’, a tenu à faire remarquer le président du directoire.
Parlant de l’acharnement fait injustement au leader des Républicains, le Dr Alassane Dramane Ouattara, au cours de la crise armée en Côte d’Ivoire. Le premier responsable de la Cpc a soutenu qu’Ado a été victime d’une cabale savamment orchestrée et ourdie par le camp présidentiel et qui visait à le discréditer aux yeux des Ivoiriens. C’est pourquoi, l’orateur a soutenu qu’Ado a souffert de cette situation. Cependant, note le président du Mira, Ado se propose d’être une alternative pour la jeunesse ivoirienne qui est en quête d’un idéal de vie. ‘’ Ado donnera de la dignité aux jeunes, aux femmes, aux enfants. Le pays doit être en chantier après les élections. Voici ce que vous propose Alassane Ouattara’’, a indiqué Touré Mamadou.
Se prononçant sur les élections du 31 octobre 2010, le porte-parole d’ADO a soutenu que les élections représentent un défi pour la jeunesse ivoirienne dans la mesure où elle permettrait à la Côte d’Ivoire de se doter de dirigeants crédibles et d’avoir des instruments légaux. Pour lui, il est impérieux de sortir de la situation d’exception dans laquelle se trouve le pays. ‘’Il faut que notre pays renoue avec le développement et cela passe par des élections’’, a indiqué le président de la Cpc. Il a par la suite invité les tenants du pouvoir à libérer l’espace audiovisuel pour que les Ivoiriens puissent se faire une opinion des candidats à partir des débats contradictoires.

Service de Communication de la direction de campagne Abidjan-sud

Source : abidjan.net

Les Verts D'Europe  verts au parlement europeen       Le logo des verts de France  Ecolo   FéPEV-RAO     

Reproduction interdite du site

haut de page haut de page