Le Parti Ecologique Ivoirien



Le Parc de production


Rejoignez-nous sur 

samedi 20 mars 2010 - Par Le Patriote


Il est donc recommandé le renforcement de la capacité de production du système électrique d’au moins 300 Mw sur la période 2010-2011. Cette quantité supplémentaire de puissance permet de résorber le déficit actuel évalué à 50 Mw et de disposer d’une marge d’exploitation suffisante pour la réserve tournante (100 Mw) et pour la sécurité N-1(150 Mw) afin de faire face aux aléas de production (arrêt fortuit ou programmé d’un groupe). Le programme de renforcement prévoit sur la période une capacité totale de 332 Mw dont 214 Mw en 2010 (Ciprel III et Eei) et 118 Mw en 2011 (Lushann). Vu l’urgence, ce programme devra être absolument respecté avec ces opérateurs, faute de quoi d’autres alternatives devront être trouvées. En outre, une production additionnelle d’au moins 100 Mw/an à partir de 2011 est nécessaire. La capacité additionnelle totale prévue sur la période 2012-2015 est de 740 Mw. Ce programme permet de couvrir l’évolution actuelle de la charge de consommation avec une bonne marge d’exploitation. Il faut aussi actualiser l’étude du plan directeur du Système production-transport. Objectif : tenir compte de l’évolution des conditions technico-économiques et de l’impact de la sortie de crise sur la croissance de la demande d’électricité.

JEA


Source : abidjan.net


Les Verts D'Europe  verts au parlement europeen       Le logo des verts de France  Ecolo   FéPEV-RAO     

Reproduction interdite du site

haut de page haut de page