Le Parti Ecologique Ivoirien



Election : Pour le Parti Ecologique Ivoirien, Une conscience politique envers le peuple en 2010 s’impose


Rejoignez-nous sur 

mardi 05 janvier 2010 - Par l'Intelligent d'Abidjan


Je profite de cet édit pour souhaiter au peuple de Côte d’Ivoire, à toux ceux qui vivent dans le pays et aux amis de la Côte d’Ivoire, mes vœux les meilleurs. Puisse cette année 2010 nous apporter beaucoup de réussite dans nos entreprises. L’Année 2009 à été pleines de promesses non tenus par nos politiques, ce qui a engendré beaucoup de souffrances dans nos vies. Souffrance dont aucun ne tenait compte, puisqu’ils profitaient tous dans l’aisance de vos deniers publics à divers degrés pour vivre. Bien avant ; chaque Année c’étaient les mêmes choses.

Nous avons connu une crise qui dure aujourd’hui dix ans, deux décennies, c’est long et trop long. On nous a promis depuis, des élections. Elections que nous n’avons jamais vues venir. Ils, (les politiciens anciens) nous ont concoctés des programmes électoraux. Aucun n’a été tenu. Au Parti Ecologique Ivoirien, nous n’étions pas surpris de ces attitudes. Quand on n’est pas prêt, on ne fixe pas de date. Mais pour eux, le peuple est mouton, un mouton qui ne réfléchis pas, un mouton qu’on peut amadouer, à qui on peut fixer n’importe qu’elle date comme ça, sans prévisions, l’annuler, refixer une autre date, la ré annulée et ce, jusqu’à six fois et nous allons vers la septième fois ! Serait-ce-t-il avoir la conscience prévisionnelle de conduite et de compréhension dans une conduite des affaires électorales ? Jouer avec la conscience du peuple est-il réfléchi et professionnel, à CHACUN SON OPINION. Depuis le début de la crise, tandis qu’un petit groupe s’enrichissait, se rendait notable, beaucoup de nos vies étaient brisées. Des Martyrs par la faute des uns, des Martyrs par la faute des autres ! DE BRAVES ENFANTS DE LA Côte d’Ivoire ont été comme cela jetés dans l’abime, et ils se servent de leur nom pour atteindre, eux qui se cachaient au moindre coup de fusils, le pouvoir. Ils sont tous toujours là à se disputer le pouvoir et ses déniés publics. Seules actes qui les intéressent mes parents. Ne les avez-vous pas tous suivis depuis le début de la crise à nos jours dans leurs différents comportements ?

Depuis le début de la crise, des femmes et des hommes ont perdu leurs emplois. A ce jour, ils sont pour la très grande majorité, sans travail ! Des tonnes d’ambitions se sont envolées au profit des petits rois ou petits dieux que nous voyons. Des arrogants ! Ceux qui avaient dix ans ont aujourd’hui vingt ans, ils ne savent à quel avenir se vouer. Ceux qui avaient vingt ans ont trente ans et les trente ans ont quarante ans. Tandis que leurs amis du reste du monde de la même tranche d’âge sont dans l’épanouissement, eux, ils ont des vies assombries. Pas de création d’emplois, d’aide à la création d’emplois, sinon que des projets pharaoniques dont nous n’avons vus sinon qu’enrôler dans l’armée, la police, ce qui fait de notre pays, un pays sans projets d’avenir parce qu’uniquement militarisés. Mes parents, famille de Côte d’Ivoire, chers mères et pères, vous avez mis vos enfants à l’école, avec espoir de les voir après vous entretenir. Aujourd’hui, vous êtes vieilles ou vieux et vos enfants en âge d’avoir des petits enfants sont encore à votre charge, démunis, est-ce normal, est-ce logique, êtes vous vraiment des moutons, des gens qui ne réfléchissent pas ? Est-ce vrai ? Je vous pose la question ! Chaque fois que je passerais à la maison chez vous, à tour de rôle, répondez-moi !

Regardez vos politiciens anciens et dans l’opposition, ceux là aujourd’hui qui crient à l’injustice, ceux là qui veulent aller aux élections à tout prix sans le peuple, sans vouloir ne penser d’abord au bien-être du peuple, seulement à eux et aux deniers publics, qu’ont-ils fait quand ils étaient aux affaires ? Etes-vous amnésiques, des personnes qui ont perdues toutes réflexions et dans l’incapacité de sanctionner ? Quand sortirez-vous de la merde en sachant juger ! Devons nous rester dans l’ancien système et ne pas vouloir juger, aller de l’avant, rester en arrière et nous laisser dans la misère dépassés par les autres pays ? Et vous qui vous dites intellectuels, quels conseil donnez vous à la jeunesse et à nos parent ! Alors, êtes-vous vraiment des intellectuels ? Quand allons-nous vraiment évoluer ?

Nous sommes seize millions d’habitants pour une quarantaine de milliers de travailleurs ou fonctionnaires. Les privilégiés de la Nation. Et ce sont eux les égoïstes de la Nation, ne pensant jamais à ces millions de femmes et d’hommes instruits au chômage, sans travail ! Dans le reste du monde, tandis que les travailleurs veulent avoir un salaire en baisse pour permettre des embauches, chez nous, les fonctionnaires sont fiers de bloquer le fonctionnement de la Nation, pour être riche, les plus privilégiés ! Non ! Arrêtons cet égoïsme et pensons à l’intérêt général !

Mes parents, famille de Côte d’Ivoire, jeunesse, cela fait dix ans que nous sommes bloqués, faisons-nous-même notre mea culpa, ayons une prise de conscience pour une fois pour faire le bon choix. Nous ne pouvons continuer avec ces avides de pouvoirs, tous ceux là qui sont à la base de notre misère et qui par Marcoussis, nous ont pris en otage. Ceux là qui veulent aller au plus vite aux élections sans avoir ou vouloir d’abord améliorer la situation, notre situation. Je le redis, on ne reste pas dans le sale pour se rendre propre, on se rend au contraire plus sale. On nettoie d’Abord le sale avant de se laver pour être propre.

Après dix ans dans la merde, sachons patienter, mettre de l’ordre avant d’aller aux élections. Les élections n’arrangeront pas les choses, c’est faux, si nous le faisons dans le désordre. Il y a beaucoup de nos parents, avides de réussite, ce qui est bien pour la Côte d’Ivoire, qui ont été obligés de faire de faux papiers pour aller à l’école. Il y a des docteurs, des universitaires, des femmes et hommes de toutes les couches et qui sont recalés ne pouvant voter, la Côte d’Ivoire doit pouvoir profiter de cette crise pour aplanir toutes ces fautes en régularisant toute les situations afin d’aller totalement propre dans un autre univers, donc dans la transparence. Soyons désormais totalement propres. Si cela dépendait totalement du Parti Ecologique Ivoirien, nous aurons attendu que la CEI ait fini tout son travail avant de fixer une date. Voilà ce qui est responsable. Si cela dépendait de nous, les élections auraient lieu en JUIN OU JUILLET 2010. Nous avons pu patienter dix ans ; pour le peuple, le bien de tous, pour quoi ne pourrons-nous pas attendre encore quelque mois encore ! Famille, encore une fois, je vous souhaite une très Bonne Année 2010. Que cette ANN2E 2010 soit pour nous la fin de toute notre misère afin que nous entrions de plein pied, dans l’amour et la vraie cohésion pour valoriser le Peuple Nation que nous sommes. Je vous aime.

Pour le Parti Ecologique Ivoirien
Le président
Edmond Edouard N’GOUAN



Source : ivorian.net

Les Verts D'Europe  verts au parlement europeen       Le logo des verts de France  Ecolo   FéPEV-RAO     

Reproduction interdite du site

haut de page haut de page