Le Parti Ecologique Ivoirien



POUVOIR, RHDP Anaky isolé • Pour qui roule le président du MFA ?




vendredi 27 mars 2009 - Par linter-ci.com



Il fait cavalier seul. Sa liberté et son autonomie lui ont, à juste titre, été rappelées par le président du directoire du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (Rhdp), qui déclinait ainsi son invitation à le suivre dans la démission du gouvernement. " Nous comprenons l’attitude d’Anaky qui est le président d’un parti libre et autonome et qui garde ses compétences, même si c’est un parti qui fait partie d’une alliance. (...) Etant traité comme il est traité, il estime que son parti ne peut plus répondre de quelque chose dans ce gouvernement et qu’il sort de ce gouvernement. Nous en prenons acte, c’est sa position." Alors qu’il devrait certainement s’attendre à un soutien ferme de la part de ses alliés houphouëtistes, l’alliance n’a pas fonctionné cette fois pour le président du Mfa. Une sorte de clash qui fait trottiner des nombreuses interrogations dans les esprits. Anaky avait-il prévu cette réponse du Rhdp à sa demande ? Etait-ce un piège qu’il a tendu à ses alliés pour jauger leur capacité à franchir le pas ? Que visait le président du Mfa à travers ses actions ? Finalement, pour qui roule Anaky Kobena ? Là-dessus, les avis sont partagés. Primo, c’est que Anaky reste quand même fort d’une bonne dose d’expérience politique pour en décrypter les événements. Il sait donc que son appel télévisé, invitant les Ivoiriens à suivre l’exemple malgache, lui attirerait des ennuis, vu qu’il s’agissait d’un appel tacite à renverser le pouvoir en place. Anaky l’a quand même fait, affichant ainsi son aversion et sa volonté de régler les comptes à Laurent Gbagbo et au régime de la refondation. Si l’appel du président du Mfa avait été mis à exécution, on se retrouverait avec un Madagascar bis ou une autre situation de chaos. Secundo, l’ancien ministre des Transports sait également que son appel au Rhdp à mettre fin à sa participation au gouvernement, ne serait jamais suivi par ses alliés. Anaky sait que les ministères sont de véritables pôles de financement pour les partis politiques présents au gouvernement. Il sait, pour avoir exercé, que les différents ministres issus des partis politiques sont en mission pour le gouvernement, pour eux-mêmes, mais également pour leur parti et leurs militants. Anaky sait donc que ni Bédié ni Ouattara ni Mabri n’abandonnerait les gros sous et les gros avantages que leur procurent les ministères, pour satisfaire les désirs d’un allié. Du coup, le président du Mfa se met dans une mauvaise posture. Il est perçu comme un trouble-fête qui menace des intérêts. ‘’ C’est parce que Anaky n’est pas au gouvernement qu’il demande aux autres de démissionner. S’il y était présent d’une manière ou d’une autre, il aurait eu une autre lecture ‘’, a noté un cadre du Rhdp. Certains pensent par ailleurs que l’ancien ministre des transports est en mission pour le compte de son vieil ami, le président Gbagbo, pour affaiblir l’opposition réunie au Rhdp. Son appel à quitter le gouvernement est perçu comme une façon de couper les vivres à l’opposition, qui semble avoir fait le choix clair de rester à la table du gouvernement, et continuer à souper avec leur plus grand adversaire politique. L’idée d’Anaky n’est donc pas la bienvenue dans le milieu houphouëtiste. Et pour tout dire, le président du Mfa n’est ni à gauche ni à droite. Il est avec lui-même et tient désormais son destin en main.


Hamadou ZIAO

Source : linter-ci.com

Les Verts D'Europe  verts au parlement europeen       Le logo des verts de France  Ecolo   FéPEV-RAO     

Reproduction interdite du site

haut de page haut de page