Le Parti Ecologique Ivoirien



La Côte d`Ivoire : relance la production de riz pour atteindre l`autosuffisance



samedi 17 mai 2008  par AFP
 

Rizière

ABIDJAN - La Côte d`Ivoire va mettre en place un programme de relance de sa production de riz pour atteindre l`autosuffisance en 2011 et lutter contre la hausse du coût de la vie qui a récemment provoqué de violentes manifestations, a-t-on appris lundi de source officielle.
Ce programme prévoit "l`aménagement de 39.000 hectares de bas-fonds irrigables" afin de "produire 200.000 tonnes de riz supplémentaires en 2008", a expliqué à l`AFP Koffi Ahoutou, président du Comité interministériel de la lutte contre la hausse des prix, mis en place par le gouvernement après les manifestations.
Le projet va bénéficier d`un appui de 1,8 milliard de FCFA (2,7 millions
d`euros) du Fonds international pour le développement agricole (FIDA), 1,2 md FCFA (1,8 M EUR) de la Banque mondiale (BM) et 500.000 dollars (211 M FCFA) de l`Organisation de l`ONU pour l`alimentation et l`agriculture (FAO).
Ce programme devrait permettre à la Côte d`Ivoire d`être "autosuffisante en
2011 et de constituer des stocks de sécurité à partir de 2017", a souligné M.
Ahoutou, également directeur de cabinet au ministère de l`Economie.
Le pays produit localement 700.000 tonnes de riz et doit importer annuellement plus de 900.000 tonnes, selon les chiffres officiels qui ne mentionnent pas le coût de ces importations. Aliment de base en Côte d`Ivoire, le prix du riz a augmenté de plus de 50% ces derniers mois.
Le 2 avril, le gouvernement ivoirien avait pris une série de mesures contre la hausse du coût de la vie après deux jours de manifestations à Abidjan qui ont fait deux morts et deux blessés.
"Les conséquences de cette crise alimentaire, quoique phénomène mondial, seront plus lourdes pour le continent africain, dont la majorité des pays sont dépendants des importations et de l`aide alimentaires", a indiqué la représentante de la FAO à Abidjan, Marie-Noëlle Koyara.
"Ce renchérissement va peser plus lourd sur le budget des ménages africains, dont la part de l`alimentation accapare entre 60 et 80% du revenu contre 10 à 20% pour les pays riches", a souligné Mme Koyara, redoutant "une insécurité alimentaire à venir".
Selon une enquête de 2006 du Programme alimentaire mondiale (PAM), "en Côte d`Ivoire, 9% des ménages ruraux étaient dans une situation d`insécurité alimentaire, soit environ 567.000 personnes, et 1,19 million de personnes, soit 20% des ménages ruraux, étaient exposées à un risque élevé d`insécurité alimentaire", a-t-elle souligné.
"Il est fort à parier que ces taux augmenteront de manière substantielle en l`absence d`une réponse rigoureuse et diligente", a-t-elle estimé.
Vendredi, le président Laurent Gbagbo a déploré le niveau des prix des denrées alimentaires en Côte d`Ivoire en dépit des mesures d`allègement fiscales.

Source : news.abidjan.net

Les Verts D'Europe  verts au parlement europeen       Le logo des verts de France    FéPEV-RAO  

Reproduction interdite du site

haut de page haut de page