Le Parti Ecologique Ivoirien



  A deux mois des élections présidentielles - L’Héritier d’Houphouët-Boigny lâche ADO - Pourquoi Augustin Thiam quitte la DDC du RDR


Rejoignez-nous sur 

mardi 24 août 2010 - Par L'Inter


    A deux mois des élections présidentielles en Côte d’Ivoire, dont le premier tour est annoncé pour le 31 octobre prochain, le dispositif de campagne du candidat du Rdr (le Rassemblement des Républicains) va prendre un coup dans les jours à venir. Un coup qui risque de le déstabiliser dans le département de Yamoussoukro. Cette situation difficile pour le Rdr tire sa source des tractations au sein de la chefferie traditionnelle locale, qui ont pris fin le vendredi 20 août dernier à la résidence des Boigny à Yamoussoukro. A l’issue de ces tractations, il est prévu que le Dr Thiam Augustin, directeur de campagne du candidat du Rdr, Alassane Ouattara, abandonne son poste au profit d’une place de chef traditionnel. Fils de Mariétou Sow (petite-fille de Kimou Yamoussou Kan, tante maternelle de Feu le Président Houphouët-Boigny, ndlr), le docteur Thiam se trouve, conformément au système matriarcal qui régit la question de l’héritage en pays Baoulé, être de la lignée de ceux à qui revient aujourd’hui la gestion de l’héritage traditionnel du président Félix Houphouët-Boigny. Mieux, de son vivant, Houphouët- Boigny préférerait lui confier les responsabilités coutumières de sa famille, voire de son village, aujourd’hui capitale du pays. Le vieux, dit-on, vouait un amour particulier au petit Thiam, qui porte le prénom de son père cadet. Ce qui explique donc que les garants de la tradition à Yamoussoukro, après des tractations qui ont duré plusieurs mois, ont porté leur choix sur lui, comme le prochain chef du canton Akouê, en remplacement du chef décédé. Le Ddc du candidat ADO, qui ne peut se soustraire à cette exigence familiale, avec désormais le titre de Nanan Kpli, sera dès l’annonce officielle de ses nouvelles fonctions coutumières, appelé à observer une impartialité politique absolue, telles que l’exigent les lois tant coutumières que nationales. D’ailleurs, sa démission du Rdr, qu’il dit avoir annoncée à la chefferie, a été exigée comme préalable à sa désignation comme chef du canton regroupant les 33 villages Akouê qui constituent le district de Yamoussoukro. Mais, selon les populations avec qui nous avons échangé, notamment les militants de son désormais ex-parti politique, Thiam Houphouët Augustin est un homme qui a toujours su se mettre au-dessus de l’intérêt personnel. C’est d’ailleurs cette valeur qui lui a permis de ramener en son temps l’unité dans la grande famille du Rdr, dont la profonde division à Yamoussoukro plus de 3 ans durant, n’avait pas pu être réglée par la haute direction du parti.

Blaise BONSIE à Yamoussoukro

Source : abidjan.net

Les Verts D'Europe  verts au parlement europeen       Le logo des verts de France  Ecolo   FéPEV-RAO     

Reproduction interdite du site

haut de page haut de page