Le parti Ecologique Ivoirien






L'opposant :
Apprenons à reconnaître un opposant et.... dénonçons-le.
par Moujira


3.12.04

Il n’y a pas pire vermine pour notre belle république que la race des opposants. Non content d’aller propager des faussetés sur notre bien aimé ZABA, l’opposant se permet en plus de toujours exiger plus. Il demande la démocratie, sitôt celle-ci accordée, il demande les droits de l’Homme. Dés que ceux-ci sont intégrés dans le calendrier de la république tunisienne, l’opposant demande une amnistie générale ! L’opposant est une vraie sangsue qui ne fait que demander sans jamais rien donner. L’opposant est omnibulé par lui-même et ne voit en rien l’intérêt suprême du pays.

Alors, je vous dis aujourd’hui, pour le bien de notre belle république : Apprenons à reconnaître un opposant et dénonçons-le !

Tout d’abord, il faut savoir que l’opposant est fourbe : il peut se cacher sous les traits d’un homme, d’une femme ou même d’un enfant ! Par défaut, donc, tout le monde est suspect. Il faut aussi savoir que l’opposant tient un double langage, d’un côté il condamne les méchants terroristes et d’un autre il demande que ces derniers soient traités équitablement. Mais notre bel opposant ne s’arrête pas là. Il ose demander l’aide de despotes comme Chirac et Bush.

L’opposant n’a qu’un seul but dans la vie : anéantir notre beau pays. Mais là où tous les opposants ont le même but, ils diffèrent dans les moyens de l’atteindre :

-  L’opposant LeSalutVientD’Allah, cet opposant est le plus dangereux, il a un discours empreint de versets et de Hadith. Cet opposant sévit aux alentours des mosquées, il dit bonjour à tous le monde et leur demande comment ils vont aujourd’hui. L’opposant LeSalutVientD’Allah est proche des couches populaires et peut faire beaucoup de dégât, c’est pour ça qu’il faut l’anéantir au plus vite. Commençons par s’approcher de lui et lui rendre son salut. Demandons lui ce qu’il pense de la situation économique de la Tunisie aujourd’hui. Si cet opposant répond "Grâce à Ben Ali, je vis bien", passez votre chemin. Attention si la réponse est "Hamdou Illah, nochkrouh ou nehmdouh", vous êtes en face d’un danger imminent, il faut le dénoncer tout de suite. Tout retard pourrait entraîner des conséquences graves pour notre pays.

-  L’opposant DroitdeL’Homme, moins dangereux que le premier, cet opposant sévit plutôt dans les salons gauche caviar. Cet opposant coupé de la base a pourtant quelques atouts dans sa poche c’est pour ça qu’il faut l’empêcher de nuire. L’approche se doit d’être plus subtile car cet opposant est multimorphe (femme/homme ; jeune/vieux). A cet opposant, il faut proposer un poste de député. En lui proposant de payer tous ses frais de déplacement avec un petit bonus, l’opposant DroitdeL’Homme acceptera d’aller défendre vaillamment notre pays dans les parlements occidentaux. S’il refuse, vous êtes en présence d’un spécimen a l’ambition démesurée. Ce qu’il veut c’est être président à la place du président. Dénoncez vite cet énergumène avant qu’il n’ai l’appuie de Bush.

-  L’opposant PartiPolitiqueReconnu. Cet opposant est une sorte de mutant du visage politique tunisien : il a perdu son statut d’opposant depuis longtemps sans vraiment devenir un membre du RCD à part entière. Cet opposant vit avec la promesse d’un poste de député, un poste d’ambassadeur ou de ministre. La promesse lui suffit, pas besoin de plus. Mais attention, cet opposant peut avoir de temps en temps un sursaut de conscience mal placé. Il faut lui rappeler ses engagements et peut-être lui donner une petite décoration.

posted by Moujira at 17:21 


Source : reveiltunisien.org

Les Verts D'Europe        Le logo des Verts Mondiaux         Le logo des verts de France          FéPEV-RAO



Reproduction interdite du site

haut de page haut de page