Le Parti Ecologique Ivoirien



 Présidentielle ivoirienne - L`ordre des sondages quasiment respecté

Rejoignez-nous sur 

jeudi 04 novembre 2010 - Par L'Inter


  Les sondages du très célèbre institut français Sofres parus dans la presse internationale et repris par nombre de journaux ivoiriens, avaient suscité beaucoup de polémique dans l'opinion ivoirienne. Pendant la campagne électorale, le sujet est revenu lors des débats télévisés auxquels les candidats à la magistrature suprême ont pris part. Les adversaires du président sortant donné favori par ces sondages, ont estimé qu'ils étaient commandités, donc peu fiables. Ces sondages classaient en effet Laurent Gbagbo en tête avec 42% des intentions de vote contre 30% pour Henri Konan Bédié et 28% pour Alassane Ouattara. En effet, en dehors du fait que Alassane Ouattara ait ravi la deuxième place à Henri Konan Bédié, c'est bien le président Gbagbo qui mène aux points durant ce premier round électoral. Mais comment expliquer la perte de la deuxième place par le candidat du PDCI au profit de celui du RDR? La réponse est à trouver certainement dans la manière dont s'est déroulée la campagne électorale. Gbagbo et Ouattara ont été les plus visibles aussi bien au figuré comme au propre, sur le terrain. Par ailleurs, le refus de l'ex- président Bédié de participer au débat télévisé de 90 minutes organisé par la première chaîne de la télévision ivoirienne, a sans aucun doute été mal perçu par ses électeurs. Au moment où les deux candidats les mieux positionnés vont au deuxième tour, ce que les sondages ont aussi prédit, on peut dire que Sofres était bien dans le vrai.

Charles d'Almeida


Source : abidjan.net

Les Verts D'Europe  verts au parlement europeen       Le logo des verts de France  Ecolo   FéPEV-RAO     

Reproduction interdite du site

haut de page haut de page