Le Parti Ecologique Ivoirien


  
      2nd tour de la présidentielle :
Bédié, faiseur de roi malgré lui

Rejoignez-nous sur 

jeudi 04 novembre 2010 - Par L'Expression


  Au regard des premières tendances sorties des urnes, un face-à-face entre le candidat de Lmp Laurent Gbagbo et celui du Rdr Alassane Ouattara pourrait se tenir le 28 novembre. Avec Bédié dans le rôle de faiseur de roi.

Laurent Gbagbo-Alassane Ouattara, voilà les finalistes du 28 novembre. En effet, après dépouillement de plus de la moitié des suffrages exprimés, un second tour est nécessaire pour départager le président sortant et l`ex-Premier ministre. Les deux candidats doivent désormais manœuvrer pour gagner la bataille des éventuels reports de voix. Le doyen des quatorze candidats à l’élection présidentielle n`a pas fait la percée qu`il espérait. Mais avec ses 26,39% de voix, Henri Konan Bédié, bien que recalé au premier tour, sera déterminant pour le choix du prochain président de la République. Comme on le voit, N’Zuéba sera le « faiseur de roi » de cette élection. Certes, les reports de voix ne sont pas mathématiques, mais Alassane Ouattara, le porte-flambeau des houphouétistes, peut compter sur l’électorat ‘‘captif’’ de son partenaire politique naturel pendant ce dernier tour de piste qui s’annonce très serré. Avant même d`aborder le premier tour de l`élection présidentielle, le 31 octobre, le Rassemblement des houphouétistes pour le développement et la paix (Rhdp) avait prévu ce scénario électoral. L’alliance Bédié-ADO-Mabri-Anaky stipule qu’au « second tour, le candidat Rhdp le mieux placé bénéficiera des reports des voix ». Mieux, pour afficher leur ambition de « gouverner ensemble », les « héritiers » d’Houphouët Boigny ont signé et paraphé, le 18 octobre à Yamoussoukro, un programme commun de gouvernement. Face au candidat de Lmp, Laurent Gbagbo, qui va jouer à fond la carte du « Tout sauf Ouattara », du « candidat des Ivoiriens contre le candidat de l’étranger » pour séduire l’électorat pro-Bédié, le second tour de la présidentielle offre l’occasion rêvée pour tester de la solidité de l’alliance Rhdp. Dans un rôle ingrat d’arbitre, le « Sphinx » de Daoukro ne manquera pas d’arguments pour remobiliser les populations qui continuent de lui vouer leur fidélité dans le ‘‘V’’ baoulé (Yamoussoukro, Tiébissou, Didiévi, Toumodi, Dimbokro, M’Bahiakro, etc.) et dans le N’Zi Comoé (Daoukro, Ouéllé, Bocanda, Prikro…) pour contraindre Laurent Gbagbo à rejoindre les bancs de l`opposition.

Jean Roche Kouamé


Source : ivorian.net

Les Verts D'Europe  verts au parlement europeen       Le logo des verts de France  Ecolo   FéPEV-RAO     

Reproduction interdite du site

haut de page haut de page