Le Parti Ecologique Ivoirien



Douanes ivoiriennes : Le colonel Mangly aux opérateurs économiques libanais


samedi 02 août 2008 - Par L'Inter
 


Ces propos ont été tenus par le directeur général des douanes, le colonel major Alphonse Mangly, le jeudi 31 août dernier devant les opérateurs économiques libanais oeuvrant dans l’import export, l’industrie et le transit, à l’Ecole des Douanes au Plateau. Cette rencontre qui s’inscrit dans le cadre des échanges initiés par le DG avec les différents acteurs économiques depuis sa prise de fonction a, en effet, servi de cadre au colonel Mangly d’évoquer avec acuité le phénomène du racket dans le milieu douanier. « Il faut qu’on sorte de la corruption. Dans le travail évitons de donner de l’argent. Si vous ne donnez pas d’argent à un douanier et que ce dernier vous crée des problèmes, appelez-moi », a-t-il encore dit. En somme des échanges francs et directs que le Dg a voulu avoir avec ces acteurs actifs et omniprésents dans le tissu économique de la Côte d’Ivoire. Selon lui, « l’opération mains propres initiée par le chef de l’Etat est un signal adressé à tout le monde ». Et de continuer que « les habitudes sont certes tenaces, mais faisons l’effort de ne pas donner. Le douanier qui vient chez vous pour travailler évitez de le corrompre ». Au nom de la communauté libanaise, M. Attie Nabil, après avoir mentionné les difficultés traversées par cette communauté durant la crise qu’a connue la Côte d’Ivoire, a fait des propositions à l’administration des Douanes. Notamment la révision du système de célérité en vue d’opérations d’import et export promptes, le BAE automatique, la réduction de la TVA... M. Nabil qui s’est dit en définitive « satisfait de cette rencontre » a souhaité quand même que certains officiers en poste au Port d’Abidjan arrêtent de « parrainer certains importateurs » Au terme de cette rencontre, le Dg a communiqué les mesures que ses services ont prises pour lutter contre la fraude. Il s’agit notamment de publier les noms des entreprises de transit qui se seront rendus coupables de fraude dans les journaux et de la suspension et/ ou du retrait de leurs agréments. Il a annoncé aussi la décision d’installer des bureaux de douanes dans les zones industrielles, à commencer par la zone de Yopougon.

Jean -Louis Gbangbo

Source : linter-ci.com

Les Verts D'Europe  verts au parlement europeen       Le logo des verts de France  Ecolo   FéPEV-RAO     

Reproduction interdite du site

haut de page haut de page