Le Parti Ecologique Ivoirien



Carburant : LES PRIX BAISSENT• Super de 795 à 695 F ; Gasoil de 685 à 625 F ; Gaz (B12,5) de 4500 à 4 000 F




 mercredi 5 novembre 2008 - Par Fraternité Matin
 


Compte tenu de la chute des cours mondiaux du pétrole, le gouvernement a réajusté les tarifs.


Le gouvernement a annoncé, hier,  les nouveaux prix du carburant à la pompe. Le litre du super sans plomb passe de 795 à 695 francs. Le gasoil coûte désormais 625 francs le litre au lieu des 685 francs appliqués. Le pétrole lampant passe de 495 à 470 francs le litre. Le DDO connaît une baisse. Il passe  de 793,614 francs, le kilogramme à 693, 614 francs.


Le prix du gaz butane connaît aussi un ajustement. Une baisse de 10% a été décidée sur toutes les bouteilles.


Bouteille de 6 kg : 1800 francs.


Bouteille de 10 kg : 3200 francs.


Bouteille de 12,5 kg : 4000 francs.


Bouteille de 15 kg : 4800 francs.


Bouteille de 17,5 kg : 5700 francs.


Bouteille de 25 kg : 9000 francs.


Bouteille de 35 kg : 11500 francs.


Bouteille de 38 kg : 12500 francs.


Par ailleurs, le gouvernement a mis en place «le Cadre permanent de concertation» entre le gouvernement, les opérateurs du secteur pétrolier et ceux du secteur des transports. Son rôle est de réajuster les prix des produits pétroliers. L’optique est de passer à un mécanisme de réajustement automatique des prix selon l’évolution des cours mondiaux.


Le gouvernement annonce en outre le maintien des mesures d’accompagnement d’un coût de 200 milliards de francs décidé le 20 juillet dernier. Ce sont, entre autres, la revalorisation et l’extension des indemnités de transports des agents et fonctionnaires de l’Etat, les aménagements au titre de la vignette 2008, le renforcement de la lutte contre le racket et la réduction du train de vie de l’Etat.


L’annonce des nouveaux prix vient soulager les usagers qui depuis deux jours commençaient à être confrontés à un manque de carburant. Les gérants de stations service, dans la perspective de la baisse des prix qui était imminente, ont purement et simplement arrêté de s’approvisionner. Nombre d’entre eux interrogés ont expliqué qu’ils voulaient éviter d’acheter du carburant à l’ancien prix et le vendre au nouveau prix plus bas.


Alakagni Hala

Source : fratmat.info

Les Verts D'Europe  verts au parlement europeen       Le logo des verts de France  Ecolo   FéPEV-RAO     

Reproduction interdite du site

haut de page haut de page