Le Parti Ecologique Ivoirien



ONG « BON AIR » Rapport mensuel du mois de mars


Rejoignez-nous sur 

samedi 08 mai 2010 - Par 


ONG « BON AIR »

Organisation non gouvernementale de protection

de l’environnement et du cadre de vie.

Contact: 10 BP 2181 Abidjan. (00225) 24481862

Site internet: www.ongbonair.org

 

ENVIRONNEMENT ET CADRE DE VIE EN COTE D’IVOIRE

RAPPORT MENSUEL DE L’ONG BON AIR

Mois d’avril 2010

 

L’ONG Bon Air, Organisation non gouvernementale de protection de l’environnement et du cadre de vie, vous présente son rapport du mois d’avril 2010.

 

Ce mois qui vient de s’achever a été marqué par la pollution de plus en plus inquiétante de la lagune Ebrié. Ce qui a suscité un cri de cœur du Directeur Général de la Société des Transports Abidjanais (SOTRA) qui a exprimé ses inquiétudes au sujet des menaces qui commencent à  peser sur l’activité des bateaux-bus.

 

Ce mois a été aussi marqué par le retour des ordures ménagères non ramassées dans de nombreuses communes d’Abidjan.

 

L’ONG Bon Air a noté, toutefois, quelques  activités menées en faveur de la protection de l’environnement et propose des recommandations pour consolider les acquis en la matière.

 

Le présent rapport présente donc :

 

-          La situation de la protection, de la promotion de l’environnement et de l’amélioration du cadre de vie

-          Les recommandations pour une préservation efficace de l’environnement et de l’amélioration du cadre de vie

 

Au titre de la situation de la protection, de la promotion de l’environnement et de l’amélioration du cadre de vie

 

L’ONG Bon Air a suivi avec intérêt des activités en faveur de la protection de l’environnement et du cadre de vie.

 

Ainsi elle  se félicite et encourage :

 

-          La volonté affichée du ministre de l’Environnement et des Eaux et Forêts, M. Karim Fatiga depuis sa nomination de mener à bien les missions à lui confiées par le gouvernement.

 

Ainsi le 27 avril 2010, au cours d’une rencontre avec le Chef d’Etat-Major      des Forces Armées Nationales de Côte d’Ivoire, le Général Philippe Mangou, il a sollicité l’aide de l’Armée pour une meilleure protection des aires protégées.

 

L’Ong Bon Air a été informée que des agents des Eaux et Forêts (un peu moins de trois mille personnes) formés pour une telle opération sont déjà prêts et n’ont besoin  que de matériel roulant et des équipements de communication. L’Ong Bon Air estime donc que l’Etat de Côte d’Ivoire a mis suffisamment de ressources humaines à la disposition du ministère de l’Environnement et des Eaux et Forêts pour mener à bien sa mission.

 

 - La mission du Leadership pour la Conservation en Afrique (LCA), conduite           par son Directeur exécutif, du 13 au 18 avril en Côte d’Ivoire.

Le Leadership pour la Conservation en Afrique (LCA), initiative du South African National Parks (SANParks) et entérinée par le NEPAD (Nouveau Partenariat pour le Développement en Afrique) est une Ong internationale œuvrant dans le domaine de la conservation de la nature et des cultures.

 

Au titre des recommandations pour une préservation efficace de l’environnement et de l’amélioration du cadre de vie

 

L’Ong Bon Air attire l’attention du gouvernement ivoirien sur les risques d’inondations qui guettent des zones entières de la ville d’Abidjan avec l’arrivée de la saison des pluies qui s’annoncent particulièrement abondantes cette année.

 

En conséquence, l’ONG Bon Air fait les recommandations suivantes :

 

  • A  SEM le Président de la République et à SEM le Premier Ministre

 

-          La prise de décisions urgentes pour anticiper sur les conséquences des fortes pluies attendues à Abidjan.

-          La recherche de solutions à la pollution de la lagune Ebrié.

 

  • Au Ministre en charge de l’environnement

 

-          Le ramassage régulier des ordures en ce temps de pluies afin que les populations ne sachant où les mettre ne les déversent dans les égouts et caniveaux.

-          La conduite d’une vraie campagne de sensibilisation des populations aux enjeux de la protection de l’environnement et du cadre de vie.

 

  • Aux populations ivoiriennes

 

-          L’observation des dispositions du code de l’environnement (qui peut être consulté  sur le site internet : www.ongbonair.org).

 

-          L’information des autorités compétentes au sujet de tout comportement représentant un danger pour l’environnement.

 

                                                      Fait à Abidjan, le lundi 03 mai 2010

 

                                                   Pour le Bureau Exécutif de l’ONG Bon Air

Le Secrétaire Général

Vamara Gbon COULIBALY 



Source : konesatigui@ongbonair.org

Les Verts D'Europe  verts au parlement europeen       Le logo des verts de France  Ecolo   FéPEV-RAO     

Reproduction interdite du site

haut de page haut de page