Le parti Ecologique Ivoirien


 La Libye et l'Occident : accord sur fond de guerre bactériologique, 
Project Coast


Paris, le 19 juillet 2007 : Par Gilbert Leonard



Certains feignent de s'étonner qu'un accord (1 millions de dollars par
victime) ait été trouvé entre la Libye et les occidentaux sur le sort
des infirmières et du médecin accusés d'avoir inoculé le virus du SIDA
à
plus de 400 enfants Libyens dont 56 sont décédés.

Et on entend une fois de plus les hypothèses sur la contamination
accidentelle comme seule hypothèse plausible pour l'empoisonnement des
enfants libyens. Certains disent que s'il s'agissait d'un acte délibéré

d'empoisonnement, on ne se serait pas attaqué à des enfants pauvres,
mais plutôt à des enfants de riches proches des familles du pouvoir
politico-économiques, puisque disent-ils "l'occident n'aime pas Kadhafi

et Kadhafi n'aime pas l'occident"

Ces affirmations passent sous silence que la Libye, les pays
occidentaux
dont Israel, et la Russie ont participé activement au "Projet Coast" en

Afrique du sud vers les 15 dernières années du régime blanc raciste et
fasciste de l'apartheid en terre d'Afrique.
Project Coast était un projet de "défense nationale" ayant pour objet
l'élimination ethno-sélective des Noirs.
Des chercheurs de ces différents pays se sont rencontrés dans
différentes villes d'Europe, avec Wouter Basson le Docteur la Mort
d'afrique du sud, pour échanger sur leurs recherches sur la guerre
bactériologique en vue d'éliminer les Noirs par des moyens basés
notamment sur la sélection génétique.
Anthrax, Ebola, Sida, Choléra, stérilisation de masse, poisons
chimiques
éthniquement sélectifs, figurent parmi les armes envisagées par les
autorités de l'Apartheid contre la population noire. Un projet de
guerre
bio-chimique à caractère raciste largement soutenu par les puissances
occidentales.

(cf.
http://survivreausida.net/a5765-wouter-basson-dit-docteur-la-mort-ou-l-exter.html,
http://www.pressafrique.com/m192.html)

Ce sont ces expériences basées sur les caractères génétiques qui
justifient l'inquiétude que doivent avoir les Noirs ainsi que tout non
raciste des pays dits démocratiques sur deux phénomènes essentiels dit
"modernes":
1- le développement des OGM, organismes génétiquement modifiés
2- la constitution des fichiers d'empreintes génétiques

Il faut savoir que cetains "scientifiques" et "humanistes" commencent à

affirmer que si les OGM ne sont pas une réponse pour les pays riches,
c'est-à-dire l'occident blanc, ils constituent "une bonne réponse pour
les pays pauvres et notamment l'Afrique".
Inquiétant, très inquiétant, cette philanthropie désintéressée du
capitalisme.
Car si les OGM peuvent être utilisés comme le vecteur de médicaments
qui
n'agissent que sur celui qui a une maladie bien précise,
Mais les OGM peuvent bien évidemment être aussi utilisés pour inoculer
un poison qui ne réagirait que sur celui qui possède les caractéres
génétiques visés, par exemple la couleur de la peau. La pomme
empoisonnée ne tuera ou ne stérilisera que le groupe génétique visé.
D'où l'importance stratégique de la multiplication des relevés
d'empreintes génétique.

On peut se demander qu'est-ce qui pousse l'homme fort du régime
Français
à tant s'investir dans cette affaire entre la Libye et la Bulgarie, au
point qu'il s'apprête lui aussi à se rendre en Libye après la visite
"surprise, non officielle et bien médiatisée" de son épouse.

Saura-t-on un jour ce qui a été dit lors de ce long procès ?
Saura-t-on un jour le contenu détaillé de l'accord, à part les 1
millions de dollars donnés aux familles des victimes ?

Les Verts D'Europe        Le logo des Verts Mondiaux         Le logo des verts de France          FéPEV-RAO



Reproduction interdite du site

haut de page haut de page