Le parti Ecologique Ivoirien





Libre opinion

Danger : Des murènes dans les eaux ivoiriennes

vendredi 3 août 2007 par IvoireDiaspo

Je vous transmets ce message important de cette dame qui vient de vivre un drame mais qui a pensé à nous. Que le Seigneur la bénisse et l’assiste !

A transférer à toutes vos connaissances.

Bonjour,

Je vous écris à tous pour éviter, dans la mesure du possible, que le drame qui nous a surpris, ce week-end, puisse arriver à un de vos proches. Ma douleur s’estompera si je la partage avec d’autres. Il avait 19 ans, heureux, taquinet plein de vie. Il est décédé à la plage de MODESTE à Bassam le samedi 28 juillet 2007 vers midi.

Une murèneAprès avoir terminé ses examens ce vendredi après-midi, il est allé décompresser à la plage avec des amis et il s’est noyé. Ce fut très dur pour nous, sa famille, d’avoir à récupérer son corps sans vie, mais comme disent les livres saints tout ce que Dieu fait est bon ; c’est lui qui donne et c’est lui qui reprend. Enfin !!! Je crois en Dieu mais pas à la fatalité. Ce drame est arrivé par ignorance. Cette plage de MODESTE juste sur la droite quand vous allez vers AZURETTI est en fait un lac. Un lac banal mais dangeureux car infesté sans doute de murènes.

Je dis sans doute car les rumeurs laissent entendre qu’il y aurait un serpent génie, en effet, les noyés sont retrouvés avec des morsures. Notre enfant avait des traces de morsures à côté de l’aisselle gauche. Un soi-disant serpent génie à qui les gens du village offrent des animaux vivants. Si c’était un saurien il serait sorti de la mare et même, le saurien ne mord pas il arrache et dévore les membres de sa victime ; mais les murères restent sous l’eau et aiment vivre cachées sous les racines, la rocaille,la boue. Les murènes sont carnivores et agressives. Elles sont dangereuses même pour l’homme averti ; à plus forte raison pour un jeune qui ne se doute pas qu’en plongeant dans un étang il se retrouvera nez à nez avec un monstre habitué à être nourri avec des animaux vivants. La murène reste un animal.

Mais j’en veux aux hommes qui par leur stupidité entretiennent et font croire à une légende, un mythe de soi-disant serpent génie et laisse aller à une mort certaine des innocents qui ignorent tout du lieu. Ce lac est réputé pour ses noyades mais aucune pancarte n’indique le danger. Des bungalows sont plantés à même pas 10 m et personne ne s’en inquiète. Les cars remplis de jeunes se dirigent vers MODESTE. Les villageois auraient donné un boeuf en sacrifice à ce soi-disant serpent génie, il n’y a pas si longtemps. Le boeuf serait ressorti vivant de la mare. Conclusion : "le génie" veut un homme. C’est-à-dire : qu’on voit des enfants plonger dans cette mare et on attend froidement que le drame arrive. Informé de l’accident on fait semblant de chercher au mauvais endroit en se frottant les mains de plaisir en attendant que le soi-disant serpent génie en ait terminé avec sa victime. Si quelqu’un avait dit à mon enfant "ne plonge pas, c’est dangereux", peut-être aurait-on évité le pire. Si quand son copain indiquait, l’endroit où il a plongé, et que les villageois cherchaient ailleurs, peut-être aurait-on évité le pire. Car après des recherches infructueuses du village, à peine les pompiers sont-ils arrivés peu avant 15h, eux ont trouvé l’enfant à l’endroit indiqué. Ce qui est fait, est fait. Nous ne pouvons pas revenir en arrière, mais luttons ensemble pour que ces stupides drames n’arrivent plus surtout si c’est chose courante dans ce lac. Informons nos plus jeunes du danger. La mort ne doit pas être banalisée. Cela ne fera pas revenir notre enfant, mais cet écrit je le souhaite, pourra empêcher des innocents de perdre leur vie à la plage de MODESTE comme vulgaire sacrifice humain pour le serpent génie de ce village. Que Dieu nous garde. Christiane COULIBALY-TAVARES

+225 07 66 17 26

Contribution de Clémence Goua Lou


Les Verts D'Europe        Le logo des Verts Mondiaux         Le logo des verts de France          FéPEV-RAO



Reproduction interdite du site

haut de page haut de page