Le Parti Ecologique Ivoirien



Côte d`Ivoire: dix dauphins "massacrés", l`armateur traduit en justice



mardi 22 juillet 2008 - Par AFP
 


ABIDJAN - Le gouvernement ivoirien va traduire en justice un armateur ivoirien et lui retirer sa licence de pêche pour avoir "massacré" une dizaine de dauphins, un mammifère marin protégé, a annoncé mardi à l'AFP le ministre des Ressources halieutiques, Alphonse Douati.
Selon M. Douati, le sardinier "Le Soudon" de l'armement "Thalassa", a débarqué en juin 13 dauphins de deux mètres de long et pesant chacun 100 kilogrammes pour être vendus à Abidjan.
"Dix d'entre eux ont été massacrés, égorgés sur le bateau avant d'arriver à quais", a-t-il déploré, soulignant que les trois dauphins "survivants" ont rejoint la haute mer après avoir été remis à l'eau.
"L'Etat va engager des poursuites judiciaires contre cet armateur pour non respect (de la législation sur les) espèces protégées", a indiqué le ministre ivoirien, rappelant que cette législation interdit de pêcher certains mammifères marins, en particulier les dauphins.
"C'est un acte grave au regard de nos engagements internationaux et de notre législation interne", a ajouté M. Douati en rappelant que le dauphin est une espèce protégée par la Convention sur le commerce international des espèces de faune et flore sauvage menacées d'extinction (CITES).
Les pêcheurs ivoiriens ont régulièrement dénoncé le "pillage et l'exploitation abusive" des ressources halieutiques par des navires pirates qui utlisent des techniques de pêche illicites.
Abidjan, la capitale économique ivoirienne, abrite le premier port thonier d'Afrique, d'où sont exportées 450.000 tonnes de thon par an vers l'Europe.
La Côte d'Ivoire exporte par ailleurs annuellement 100.000 tonnes de thon transformé, ce qui en fait le premier producteur de conserve de thon d'Afrique.
Le pays consomme chaque année 300.000 tonnes des poissons et crustacés, dont un tiers est pêché dans ses eaux.


Source : abidjan.net

Les Verts D'Europe  verts au parlement europeen       Le logo des verts de France  Ecolo   FéPEV-RAO     

Reproduction interdite du site

haut de page haut de page