Le Parti Ecologique Ivoirien


Choléra, fièvre typhoïde, conjonctivite, diarrhées, gale, vers intestinaux... Ces maladies transmises par les mains sales


Rejoignez-nous sur 

lundi 05 octore 2009 - Par Soir Info


Voici les techniques pour avoir les mains propres. Pour la deuxième année consécutive, la Côte d’Ivoire va célébrer la journée mondiale du lavage des mains, le jeudi 15 octobre prochain. En s’appuyant sur le thème de l’année « technique et dispositifs de lavage des mains », le ministère de la Santé et de l’Hygiène publique, à travers la Direction de la promotion de l’Hygiène publique (Dphp) a lancé une grande campagne d’information et de sensibilisation. De fait, la Dphp a convié les professionnels de la communication à une formation sur l’hygiène individuelle notamment le lavage des mains. A cette occasion, Ody Timothée, le sous-directeur de la Dphp qui assurait la formation, ce jeudi 1er octobre dernier à son siège, aux Deux Plateaux, a donné le contexte de la rencontre : « En Côte d’Ivoire, environ 87000 enfants de moins de cinq ans meurent encore chaque année, à cause de la faible accessibilité à l’eau potable, à l’assainissement et aux mauvaises pratiques d’hygiène de base. Bien que la majorité des personnes se lavent les mains, très peu le font avec du savon et aux moments critiques. Le lavage des mains avec du savon devrait être un comportement à adopter systématiquement à la maison, à l’école et au sein des communautés du monde entier. Cependant, force est de constater que les techniques et les bienfaits du lavage des mains sont encore méconnues d’une grande partie de la population » En sus, il a expliqué que les bactéries saprophytes qui se collent à la peau proviennent de l’environnement constituant la flore transitoire. Selon le sous-directeur de la Dphp, ladite flore est le principal responsable des infections au contact de toute personne ayant une mauvaise hygiène des mains ou tout objet souillé qu’on touche. Ce qui, inévitablement, conduit aux maladies transmissibles (par les mains sales) notamment le choléra, les maladies diarrhéiques, la fièvre typhoïde, les infections respiratoires aigues (pneumonie), les parasitoses intestinales (ascaridiose ou vers), les infections de la peau (gale) et les infections des yeux (conjonctivite) Quand et comment faut-il se laver les mains Pour le sous-directeur Ody Timothée, il est recommandé de se laver les mains avant de manger, après avoir mangé, après être allé aux toilettes, après avoir changé une couche d’un enfant, avant de préparer la nourriture, avant de nettoyer une plaie et avant de s’occuper d’un nouveau-né ou d’un malade. Il a également indiqué la nécessité de se laver les mains après s’être mouché ou après avoir éternué dans ses mains, après avoir pratiqué des activités salissantes, manipulé des animaux ou des produits non alimentaires, serré la main à plusieurs personnes et surtout avant et après avoir effectué la toilette d’une personne âgée ou d’un handicapé. En tout cas, pour nettoyer les mains de manière efficace, le sous-directeur de la Dphp a conseillé ceci : « Il faut enlever vos bagues et autres bijoux, utiliser de l’eau propre et vous mouiller complètement les mains, prendre du savon (liquide, solide ou en poudre) et bien le faire mousser. Ensuite, il faut frotter les mains, les poignets, les avant-bras et entre les doigts, pendant quinze secondes. » En plus de ces gestes, Ody Timothée a conseillé de nettoyer le dessous des ongles, de rincer abondamment, de sécher les mains avec une serviette jetable ou à l’air libre, de fermer le robinet avec la serviette utilisée, jeter la serviette dans une poubelle et éviter de toucher des surfaces souillées en quittant le lieu de lavage. Il a formellement déconseillé de sécher les mains à partir d’un séchoir électrique mal entretenu, se laver les mains à plusieurs dans le même récipient et s’essuyer les mains à plusieurs avec la même serviette. Quoi qu’il en soit, les responsables de la Dphp ont promis de mener une campagne de proximité notamment dans les marchés, maquis et établissements scolaires afin que plus d’individus perçoivent l’avantage d’avoir les mains propres.

par M’BRA Konan

Source : soirinfo.com

Les Verts D'Europe  verts au parlement europeen       Le logo des verts de France  Ecolo   FéPEV-RAO     

Reproduction interdite du site

haut de page haut de page