Le Parti Ecologique Ivoirien



Crise postélectorale / Mission du panel de 5 chefs d’Etat : Ambiance de lune de miel entre les experts, LMP et RHDP


Rejoignez-nous sur 

mardi 08 février 2011 - Par L'Intelligent d'Abidjan


  Les experts ont bouclé hier la première journée de leur chronogramme. Toutes les rencontres prévues ont pu avoir lieu. En apparence, les uns et les autres semblent satisfaits à en croire les premiers échos et les réactions constatées. Les experts n’ont pas fait de déclaration hier. Ils ont choisi la discrétion. Le secret et la confidentialité vont entourer ce qui se passe, les experts réservant la primeur de leurs commentaires et observations au panel des 5 chefs d’Etat. Toutefois quelques bribes d’informations, et quelques fuites ont pu être distillées, au delà des réactions officielles. Ainsi les experts de l’Union africaine ont agi à la fois en tant que scientifique, mais en même temps en tant que diplomates. Aux uns et autres, les experts ont laissé entendre qu’ils sont venus pour être à l’écoute, sans à priori ni parti pris. Toutefois ils ont insisté pour que des propositions soient faites par chaque partie pour une sortie de crise durable, qui préserve aussi bien la démocratie que la paix. Sur la RTI première chaîne, les téléspectateurs ont pu voir les images de la rencontre avec la branche LMP de la CEI, et avec le Conseil constitutionnel. Damana Pickass, qui avait à ses côtés M N’Dabian s’est réjoui des échanges avec les experts. Du côté de l’Hôtel du Golf, l’entourage du Premier ministre Guillaume Soro est satisfait de la tonalité des échanges, ainsi que des bonnes dispositions des experts. Suite aux propositions des experts, dans le cadre de la rédaction de leurs rapports, Guillaume Soro a mis en place un comité de suivi et de réflexion pour faire des propositions tenant compte des étapes et tâches à accomplir, à l’effet de favoriser l’exercice de la présidence par Alassane Ouattara. Chaque camp continue donc de crier victoire et de rester optimiste depuis la fin du sommet du CPS et de l’UA à Addis Abeba. La décision de la création du panel a suscité un espoir dans le camp Gbagbo, en dépit de la précision de la reconnaissance des décisions antérieures. Toutefois des sources proches de La majorité présidentielle émettent des conditions et réserves. D’abord ils souhaitent que les sanctions contre le gouvernement Gbagbo soient levées afin de créer un bon environnement de dialogue, et faciliter également la levée du blocus du Golf hôtel. Les experts auraient pris bonne note et promis d’en faire mention dans leur rapport, tout en faisant savoir que cela ne relève pas de leurs compétences. Pour l’heure, l’Union africaine est donc en train de réussir à créer un consensus autour d’elle contrairement à l’Onu, à l’Union Européenne, à la Cedeao et à l’Uémoa qui roulent ostensiblement pour Ouattara. Pourvu que la lune de miel dure, et ne se transforme pas en lune de fiel, quand les conclusions du rapport seront connues. Les experts poursuivront leurs consultations aujourd’hui, par des rencontres avec la société civile, et d’autres acteurs du processus électoral, dont des diplomates, etc.…La mission prend fin demain soir, tandis que le départ est prévu Jeudi.

Charles Kouassi


Source : abidjan.net

Les Verts D'Europe  verts au parlement europeen       Le logo des verts de France  Ecolo   FéPEV-RAO     

Reproduction interdite du site

haut de page haut de page