Le Parti Ecologique Ivoirien



Cacao : La production mondiale baisse de 100.000 tonnes




mercredi 11 février 2009 - Par L'intelligent d'Abidjan
 


La pré-table ronde pour une économie cacaoyère durable (RSCE2) se tient depuis hier à Abidjan. Pendant deux jours, tous les partenaires mondiaux du cacao réfléchiront, pour arrêter des points, qui conduiront les travaux de la table ronde de Trinité-et-Tobago en mars 2009.

La réunion préparatoire de la RSCE 2 est organisée à Abidjan pour permettre aux participants, plus particulièrement ceux de l`Afrique qui ne seront pas en mesure de prendre part à la table ronde à Trinité-et-Tobago,de partager leurs expériences, aussi bien leurs problèmes que leurs réussites en matière de production et d`usage durables du cacao. Le programme de la réunion préparatoire de la RSCE 2 prévoit de larges plages d`échanges et de présentation des expériences sur le terrain ainsi que l`identification des contraintes et des écarts dans le développement d`une économie cacaoyère plus durable. Les chefs de file des groupes d`experts présenteront et échangeront sur les documents de base de la table ronde de Trinité-et-Tobago. Les discussions et les résolutions de la réunion préparatoire d`Abidjan seront inclues dans le rapport de synthèse et présentées comme documents de base à la table ronde de Trinité-et-Tobago. Hier à la caisse de stabilisation, le ministre de l`Agriculture, représentant le Premier ministre, s`est dit heureux du choix porté sur la Côte d`Ivoire pour accueillir les travaux préparatoires de la deuxième table ronde sur l`économie cacaoyère mondiale durable. " Ce choix constitue certes un symbole, mais aussi une reconnaissance du rôle prépondérant joué par notre pays qui représente environ 40% de l`offre mondiale de cacao. Le ministre Amadou Gon a révélé que la situation particulière de la campagne en cours du cacao annonce une baisse de la production mondiale d`environ 45 000 à 100.000 tonnes. "Quant aux broyages mondiaux, ils devraient passer de 3 713 000 tonnes en 2007/2008 à 4 285 000 tonnes en 2012/2013, soit une augmentation de 2,9% sur la période. Les stocks qui en découleront en fin de saison évolueront à la hausse en passant de 1 536 000 tonnes en 2007/2008 à 2 125 000 tonnes en 2012/2013, de telle sorte que le ratio stocks/broyage passera de 41% à 50% au cours de la même période", a révélé le ministre ivoirien de l`Agriculture. Avant de se pencher sur les conséquences que pourrait entraîner cette situation. Il s`agit d`une progression plus rapide de la production que le broyage. Le ministre a donc souhaité que des mesures idoines soient adaptées en concertation avec tous les acteurs concernés pour éviter une pression baissière sur les cours mondiaux du cacao.

Huberson Digbeu



Source : lintelligentdabidjan.org

Les Verts D'Europe  verts au parlement europeen       Le logo des verts de France  Ecolo   FéPEV-RAO     

Reproduction interdite du site

haut de page haut de page