Le parti Ecologique Ivoirien



LOGO

Fête du 14 juillet

SEM. André Janier à la communauté internationale :

« N’abandonnons pas la Côte d’Ivoire »


 juillet 2007 par Charles d’Almeida
 



C’est un beau monde qui a répondu dans la soirée du samedi 14 juillet, à l’invitation de Son Excellence, M. André Janier, l’ambassadeur de France en Côte d’Ivoire. Outre les Français résidant en Côte d’Ivoire, de nombreux Ivoiriens, dont des membres du gouvernement, des présidents d’institution, des élus, des officiers et de simples citoyens, étaient présents à la cérémonie. Devant cette foule visiblement heureuse de commémorer ensemble, le 14 juillet, « symbole universel de la liberté, de l’égalité et de la fraternité », le diplomate français a voulu s’adresser en priorité aux Ivoiriens, dont la présence, nombreuse à cette fête, témoigne selon lui, « de la pérennité et de la solidité des liens qui unissent les deux nations et les deux peuples, bien au- delà des aléas de l’actualité ». Je le redis avec force et avec conviction, soulignera l’ambassadeur, « ces liens sont indestructibles ». Concernant l’évolution positive de la situation en Côte d’Ivoire, M. André Janier a rappelé à ses nombreux invités, qu’il y a un an exactement, il prédisait à cette même occasion du 14 juillet, qu’en 2007, la paix sera célébrée en Côte d’Ivoire. Il s’est donc réjoui qu’aujourd’hui, la paix soit effectivement « à portée des mains et des cœurs des Ivoiriens ». Aux Français de Côte d’Ivoire et aux soldats de la Force Licorne, il a rappelé leur devoir qui est d’assister sans arrière pensée leurs amis ivoiriens dans leur quête de stabilité, de prospérité et de bonheur. L’appel de l’ambassadeur de France aux membres de la communauté internationale en faveur des Ivoiriens, aura lui, été particulièrement pathétique : « La Côte d’Ivoire et les Ivoiriens, que nous autres Français connaissons bien pour avoir parcouru un bout de chemin ensemble, méritent qu’on ne les abandonne pas. Ils ont servi d’exemple à la région et au continent africain, il n’y a pas si longtemps. Aidons- les à surmonter leurs problèmes actuels et ils montreront à nouveau ce dont ils sont capables lorsqu’ils sont unis et solidaires ». Après l’intervention de SEM. Janier, « l’Abidjanaise » et « La Marseillaise », les hymnes nationaux de la Côte d’Ivoire et de la France ont été exécutés par la chorale « Les Benjamins » de la paroisse Sainte Anne de Port Bouet renforcée dans un magnifique ensemble vocal, par des ténors de la Force Licorne. La soirée s’est poursuivie par la dégustation des produits venus des terroirs français, notamment le champagne, les vins, la charcuterie et les fromages.

 

Source du texte : linter-ci.com

Les Verts D'Europe       Le logo des Verts Mondiaux         Le logo des verts de France          FéPEV-RAO



Reproduction interdite du site

haut de page haut de page