Le Parti Ecologique Ivoirien



Immigration : les politiques européennes d'intégration "à bout de souffle"




lundi 03 novembre 2008 - Par AFP
 


VICHY (France) - Le ministre français de l'Immigration, Brice Hortefeux a souligné lundi que les différentes politiques d'intégration des immigrés menées en Europe étaient "à bout de souffle", en ouvrant à Vichy (centre de la France) une conférence ministérielle européenne sur l'intégration.

"Nos politiques d'intégration sont à bout de souffle en terme de logement, d'emploi, d'apprentissage de la langue, de scolarisation", a dit M. Hortefeux en enjoignant ses partenaires de l'UE à faire "preuve d'humilité".

Le ministre a appelé ses partenaires européens à "relever le défi de l'intégration" parallèlement à la politique de "maîtrise des flux migratoires" mise en place par le Pacte sur l'immigration et l'asile adopté par les 27 le 16 octobre.

"Tous les pays d'Europe sont concernés", a-t-il constaté devant une vingtaine de ministres et secrétaires d'Etat européens chargés des questions d'intégration réunis pour deux jours.

"En France, a-t-il ajouté, les difficultés sont concentrées à la périphérie des villes, dans d'autres pays, c'est au coeur même des cités... mais cette ségrégation dans l'espace urbain existe partout". "Cela entraîne un 'détricotage' du vivre-ensemble. C'est aussi un terreau pour la violence", a-t-il poursuivi, citant des exemples de "violences urbaines" ou de "phénomènes de repli communautaires" dans presque tous les pays européens.

M. Hortefeux a également insisté sur les taux de chômage des étrangers qui sont "entre deux et trois fois plus élevés que les taux de chômage nationaux".

Dans la soirée, deux milliers de manifestants, parmi lesquels des membres de partis politiques de gauche et d'associations altermondialistes, ont défilé pour dénoncer la politique européenne d'immigration, au sein d'un "Collectif pour une Europe des droits de l'homme".

"C'est pas les immigrés, c'est pas les sans-papiers, c'est Hortefeux qu'il faut virer" ou "Français, immigrés, égalité des droits", scandaient des manifestants.

En marge de cette manifestation qui se voulait pacifique, deux voitures ont été incendiées par "des casseurs" selon les organisateurs de la marche, et la police a fait usage de grenades de gaz lacrymogène.

Dans l'après-midi, la police avait interpellé quatre militants d'un groupuscule altermondialiste, les "désobéissants", déguisés en prisonniers de camps de concentration et d'extermination nazis de la Seconde Guerre mondiale.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, Vichy a été le siège du gouvernement pro-allemand qui prêta la main à la déportation des Juifs.

Source (©AFP / 03 octobre 2008 20h18) envoyé à webmaster PEI par Daouda OUATTARA

Source : AFP°

Les Verts D'Europe  verts au parlement europeen       Le logo des verts de France  Ecolo   FéPEV-RAO     

Reproduction interdite du site

haut de page haut de page