Le Parti Ecologique Ivoirien



Barack et Michelle Obama : de bal en bal, un petit tour et puis s'en vont




 mercredi 21  janvier 2009 - Par fr.news.yahoo.com



En robes du soir époustouflantes et smokings, les milliers d'Américains qui se pressaient mardi au bal d'Hawaï et de l'Illinois, les Etats du président Obama, ont attendu sagement pendant des heures. Mais quand leur héros est arrivé, la foule a hurlé son enthousiasme.

"Aloha" ("bienvenue", dans la langue traditionnelle hawaïenne), a lancé Barack Obama à ses admirateurs, venus de tous les coins des Etats-Unis mais aussi, bien sûr, de cet Etat américain du Pacifique où est né voici 47 ans le 44e président des Etats-Unis.

"Oui, nous le pouvons et oui nous l'avons fait!", a-t-il poursuivi déclenchant un délire de cris et d'applaudissements de la foule qui brandissait appareils photos et téléphones portables pour immortaliser l'instant.

Noeud papillon blanc et smoking noir pour lui, longue robe de guipure ivoire du créateur new-yorkais Jason Wu, laissant une épaule dénudée, pour elle, le couple présidentiel, souriant et détendu, a entamé quelques pas de danse, tendrement enlacé. Et même esquissé une figure de rock, sous les hourras des spectateurs.

Barack et Michelle Obama avaient ouvert un peu plus tôt leur long périple de bal en bal, au "bal de quartier", une réception à tarif réduit pour les habitants de la capitale qui n'avaient pas les moyens de se rendre aux fêtes plus sélects.

Et puis, dans un splendide tourbillon, le couple a quitté la scène, laissant place à la musique et, éventuellement, aux autres danseurs.

Jusqu'à leur arrivée, personne n'avait dansé. Les invités avaient patiemment attendu dans l'immense hall E du Centre des Congrès de Washington, échangeant dans une ambiance feutrée leurs impressions du jour.

"Un jour historique, tellement intense et émouvant", dit à l'AFP Akon, un chanteur de R'n'B américano-sénégalais qui a participé activement à la campagne de Barack Obama.

Lourd diamant à l'oreille, Akon est accompagné de plusieurs ravissantes jeunes femmes hawaïennes. "J'ai fait toute ma scolarité avec Maya (Soetoro-Ng) la soeur d'Obama, à Hawaï, confie l'une d'elles, Patricia. "Nous avons beaucoup d'amis en commun. C'est un grand jour, un jour magnifique!", s'exclame-t-elle, ajoutant avec fierté avoir été aux premières loges pour l'investiture du président, grâce à cette amitié.

Larry Schiffer et son amie, qui préfère garder l'anonymat, sont venus de Saint Louis (Missouri, centre) pour assister à l'investiture. Pourtant, explique Larry en souriant à l'AFP... "Nous sommes républicains". Mais, ajoute aussitôt ce banquier du Midwest, "Obama est vraiment quelqu'un d'exceptionnel, un gars très intelligent". "Et quel beau couple!", s'exclame sa blonde amie.

"Moi aussi, je suis républicaine", renchérit Helen, une jeune New-Yorkaise qui tente quelques pas de danse dans la foule compacte.

Plus près encore de la scène, trois contrôleurs aériens, et syndicalistes, sont venus de Chicago pour vivre ce jour historique. "Nous étions sur le Mall à 05h00 du matin, et nous voici au bal. Après, il faudra rentrer à notre hôtel dans la banlieue de la capitale. Mais quelle joie!", relève Jeffrey D. Richards.

Dans ce bal des "Etats du président", les Blancs sont majoritaires. Mais les invitées noires sont les plus spectaculaires, arborant robes "de princesse", fourreaux chatoyants et traînes à "frous-frous".

Yasmina, elle, est une charmante petite fille de huit ans en robe dorée, venue au bal depuis Chicago avec sa maman. "On lui dit souvent qu'elle ressemble à Sasha", 7 ans, la plus jeune des fillettes du couple présidentiel, remarque sa mère. "Mais, moi, je veux ressembler à Malia", l'aînée, qui a 10 ans, rétorque Yasmina d'un air décidé.

En plus des 10 bals officiels, où le président a dit quelques mots et dansé quelques minutes, des centaines d'autres réceptions avaient lieu dans la capitale, selon la tradition bien ancrée des festives investitures présidentielles américaines.

Myriam CHAPLAIN-RIOU

Source : fr.news.yahoo.com

Les Verts D'Europe  verts au parlement europeen       Le logo des verts de France  Ecolo   FéPEV-RAO     

Reproduction interdite du site

haut de page haut de page