Le Parti Ecologique Ivoirien



Disparition - Affaire Kieffer : un des Français nie toute implication




samedi 12  juillet 2008 - Par tf1.LCI.fr
 


Guy-André Kieffer

Jean-Michel Aron-Brunetière dément être impliqué dans la disparition du journaliste, contrairement à ce qu'affirme la justice ivoirienne.


Un des quatre Français mis en cause vendredi par  la justice ivoirienne dans la disparition du journaliste Guy-André Kieffer a démenti toute implication dans cette disparition. "Je tiens à déclarer de la manière la plus solennelle que je n'ai  absolument rien à voir avec la disparition de Guy-André Kieffer", a affirmé Jean-Michel Aron-Brunetière au micro de Radio France Internationale (RFI). Il a souligné qu'il n'avait "jamais de la vie" proféré des menaces de mort à l'encontre du journaliste.
 
L'homme, qui dit avoir été naturalisé Ivoirien dans les années 90  et résider en permanence en Côte d'Ivoire, se déclare "bien entendu à la disposition de la justice ivoirienne pour être entendu sur toute chose qui  pourrait me concerner". Selon le procureur de la République d'Abidjan, Guy-André  Kieffer, journaliste indépendant franco-canadien enlevé le 16 avril 2004 dans la capitale économique ivoirienne, avait été l'objet de menaces par des Français avec lesquels il avait travaillé comme consultant.
 
Deux de ces Français, qui dirigeaient une société d'expertise appelée  Commodities Corporate Consulting (CCC) chargée en 2001 de restructurer la  filière cacao, auraient même proféré "des menaces de mort" sur Guy-André  Kieffer, selon le procureur. Sur ces bases, le procureur a estimé nécessaire l'inculpation par un juge  d'instruction français de ces quatre hommes - Eric Latham, Stéphane de  Vaucelles, Jean-Michel Aron-Brunetière et Robert Dulas - "comme auteurs ou complices de l'enlèvement, de la séquestration ou de l'assassinat de Kieffer".
 
D'après agence

Source : tf1.lci.fr

Les Verts D'Europe  verts au parlement europeen       Le logo des verts de France    FéPEV-RAO  

Reproduction interdite du site

haut de page haut de page