Le Parti Ecologique Ivoirien



Exclusif – Dadis Camara en route vers Conakry


Rejoignez-nous sur 

mercredi 13 janvier 2010 - Par connectionivoirienne.net


Depuis hier mardi 12 janvier 2010, le président guinéen en route pour Conakry, après plus d’un mois de séjour médical au Maroc, est en escale à Ouagadougou, capitale du Burkina-Faso. De son coté, le président Guinéen par  intérim, le général Sékouba Konaté arrivé de Conakry dans la journée de mercredi est à Ouagadougou. Une rencontre á trois entre le chef de la junte Dadis Camara, le général Sékouba Konaté et le chef de l’Etat Burkinabé, le capitaine Blaise Compaoré est prévue pour cet après-midi.

Selon une source Sankariste, jointe par le Journal de connectionivoirienne.net á Ouagadougou, c’est accompagné des capitaine-présidents Blaise Compaoré et Dadis Camara, que le général Sékouba Konaté prendra l’avion retour pour Conakry. L’heure exacte et la date précise de ce retour ne nous ont pas été révélées. Mais les choses pourraient aller très vite ajoute notre ami Sankariste.

Le Général Konaté est donc présent á Ouaga pour régler les derniers détails du retour de son frère d’armes, victime début décembre 2009 d’une tentative d’assassinat par son aide de camp, Toumba Diakité. Notre source de mentionner que la junte guinéenne, le capitaine Pivi Coplan, les généraux Sékouba et Toto Camara en tête a fait preuve d’une ferme solidarité vis-à-vis de celui qui de façon formelle est encore le chef de l’Etat guinéen. En effet, nul n’est censé ignorer les fortes pressions des croisés occidentaux, France et USA en tête demandant au roi Mohammed VI d’empêcher par tous les moyens le retour de Dadis á Conakry.

Pour les chefs d’Etat africains conduits par Laurent Gbagbo et á un degré moindre le président sénégalais, cette façon cavalière des pays occidentaux de s’ingérer dans les affaires de la sous-région ouest-africaine était inadmissible. Ali Bongo, le président gabonais hier de passage á Ouagadougou et aujourd’hui présent á Yamoussoukro (Côte-d’Ivoire) fut donc chargé d’informer son homologue Français, Nicolas Sarkozy de cette position. Au président français d’informer les autres têtes fortes de l’international impérialiste. Notre source note aussi que depuis l’arrivée de Dadis au Maroc, le roi du Maroc Mohammed VI, déjà très irrité par la politique occidentale en Palestine avait opposé un NIET cinglant aux occidentaux demandant l’empêchement par tous les moyens du retour du président guinéen à Conakry.

Ce retour imminent de Dadis á Conakry, coïncidant avec la nomination prochaine d’un premier ministre de consensus choisi par l’opposition et les centrales syndicales guinéennes, ouvre de nouvelles perspectives pour la Guinée, pays frère et ami.

Les problèmes de la Guinée doivent être réglés par les guinéens n’a cessé de marteler « Gorgui » Abdoulaye Wade, le doyen des chefs d’Etats ouest-africains aux croisés occidentaux. Aura-t-il raison ? Seul le futur nous le dira.

Le Journal de connectionivoirienne.net avec La Flèche




Source : connectionivoirienne.net

Les Verts D'Europe  verts au parlement europeen       Le logo des verts de France  Ecolo   FéPEV-RAO     

Reproduction interdite du site

haut de page haut de page