Le Parti Ecologique Ivoirien



Côte d`Ivoire : le président Gbagbo menace de remanier le gouvernement



mercredi 23 juillet - Par  AFP
 


Laurent GBAGBO
ABIDJAN - Le président ivoirien Laurent Gbagbo a menacé de remanier le gouvernement du Premier ministre Guillaume Soro en raison du comportement de certains ministres pendant la récente crise sociale liée à la hausse du prix des carburants, a-t-on appris mercredi de source officielle.
"Certains membres (du gouvernement) prennent avec vous les décisions autour de la table du conseil des ministres et se retrouvent la nuit en train de critiquer et de comploter contre ces mêmes résolutions", a déclaré M. Gbagbo lors d'une cérémonie mardi à Abidjan, propos repris mercredi sur le site internet de la présidence.
"J'ai dit au Premier Ministre (Guillaume Soro) que je n'étais pas content d'un tel comportement", a poursuivi M. Gbagbo qui rencontrait les représentants des populations de Vavoua (nord-ouest), une ville située dans la zone de l'ex-rébellion des Forces nouvelles (FN) qu'il a récemment visitée.
Une grève des transporteurs, déclenchée le 14 juillet, a quasiment paralysé pendant une semaine la capitale économique ivoirienne, obligeant le gouvernement à revenir sur sa décision d'augmenter le prix du carburant.
"Je pense qu'avec un groupement hétéroclite (où) certains veulent la sortie de crise et d'autres pas, on ne peut pas aller à la sortie de crise", a affirmé M. Gbagbo qui a souhaité un "gouvernement dont tous les membres veulent effectivement la sortie de crise".
"Tel est l'enjeu du débat d'aujourd'hui qui, du reste, est simple", a-t-il poursuivi en rappelant avoir "les moyens institutionnels de le régler".
"La Constitution place entre mes mains l'arme de la dissolution et de la formation d'un autre gouvernement", a rappelé le chef de l'Etat.
M. Soro, chef des FN, est devenu Premier ministre après l'accord de paix qu'il a signé en mars 2007 avec le président Gbagbo.
Il dirige depuis lors un gouvernement d'union nationale, regroupant toutes les sensibilités politiques du pays.
"Nous avons formé ce gouvernement d'union pour que, précisément, il y ait moins de stress possible et qu'on aille ensemble à la sortie de crise. Mais certains (...) complotent contre la sortie de crise" a-t-il martelé.
"J'ai demandé au Premier ministre de me donner des réponses pour voir si avec ce groupe d'hommes, on peut aller effectivement à la sortie de crise" a poursuivi, M. Gbagbo, soulignant "attendre son avis pour que nous passions à un stade supérieur de la libération du pays".

Source : abidjan.net

Les Verts D'Europe  verts au parlement europeen       Le logo des verts de France  Ecolo   FéPEV-RAO     

Reproduction interdite du site

haut de page haut de page