Le Parti Ecologique Ivoirien







vendredi 26 septembre 2008 - Par Fraternité Matin
 


La vice-présidente de la Cei , a donné une information capitale concernant le processus devant les femmes.

Intervenant au cours d’une session de formation organisée par l’ong, Femme active de Côte d’Ivoire, Mme Fatoumata Traoré-Diop, vice-présidente de la Commission électorale indépendante (Cei) a  insisté sur l’importance du rôle des femmes en matière de sensibilisation et de formation des populations. «Vous devez faire en sorte que même l’habitant d’un hameau ne soit pas absent  à ce rendez-vous qui doit permettre au bout d’avoir un taux de participation élevé et en plus de délivrer un titre d’identité à tous ceux qui y ont droit». Elle a, en outre, fait savoir que contrairement aux audiences foraines où l’on enregistre des séances de rattrapage, l’identification de la population et le recensement électoral se dérouleront dans une période bien définie. «Celui qui rate donc le train devra encore attendre des années. Mobilisez-vous de sorte à ce que tous aient leurs papiers», a-t-elle prévenu. La vice-présidente est intervenue au cours d’une session de formation organisée par l’Ong Femme active de Côte d’Ivoire dénommée (Ofaci). Sur le thème : «Campagne d’éducation civique et de sensibilisation pour une grande implication des femmes dans le processus électoral». Cette session avait   pour problématique : comment amener les femmes à s’approprier le processus électoral  en Côte d’Ivoire? Interrogation à laquelle tentent de répondre, depuis le 22 septembre, au Campc de l’université de Cocody, les femmes avec le soutien de l’ambassade du Canada. La Cei avait pour mission d’instruire la trentaine de formatrices de cette l’Ong sur les différentes étapes de l’opération d’identification de la population et de recensement électoral. Dr Fatoumata Traoré-Diop a expliqué tout le mécanisme de l’enrôlement. Ainsi, les participants ont pu comprendre, d’une part, le choix des différentes pièces exigées pour ce processus et, d’autre part, les attributions de la Commission électorale indépendante et les relations de celle-ci avec tous les acteurs impliqués dans le processus électoral.


Les participantes sont venues de cinq localités  du pays.


P. N. Zobo


(Source : Service de communication de la Cei).


Identification : Une tonne de matériel de Sagem convoyée à Nassian


Une tonne de matériel de Sagem convoyée à Nassian


Plus de 3500 personnes ont été enrôlées au cours de la phase de lancement effectuée depuis le 15 septembre,  dans les sept sites (Grand-Bassam, Bouna, Dabou, Ferkessédougou, Gagnoa, Man et Yamoussoukro)». Telle est  la révélation  faite hier, par le porte-parole de l’Onuci, Hamadoun Touré, lors du point de presse hebdomadaire de l’institution qui visait à faire le point de l’évolution de l’opération d’identification, de la population et de recensement électoral. Le conférencier a, par ailleurs, fait cas de l’aide que la mission apporte dans le transport du matériel de Sagem sur l’ensemble du territoire national en vue de la généralisation de l’opération la semaine prochaine. «Dans le cadre de son appui logistique à la généralisation de l’opération d’identification et de recensement électoral, l’Onuci transporte à partir d’aujourd’hui (Ndlr: jeudi) du matériel électoral à l’intérieur du pays. Ainsi, plus d’une tonne de matériel a quitté Abidjan le jeudi 25 septembre à destination de Nassian (dans la région du Zanzan). Et ce transport va s’étendre progressivement à neuf autres centres de coordination pour lesquels la mission s’est engagée sur un total de 70. Les autres centres relevant des prérogatives du gouvernement ivoirien. 


A ce jour, 29 centres de coordination sont en état de recevoir les équipements de Sagem Sécurité conformément aux normes techniques que cette société a édictées dont celui de Nassian.


Comme annoncé par l’opérateur technique privé Sagem Sécurité, l’arrivée de l’essentiel de son équipement composé de 6000 valises pour l’identification a été confirmée par l’Onuci. Il ne reste plus, a dit Hamadoun Touré, que l’équipement satellitaire devant permettre la transmission des données à partir des régions du pays au site central. Cependant, rassure-t-il, cela ne gêne en rien le déroulement normal du travail. C’est d’ailleurs «pour les informer des avancées enregistrées et des défis qui restent à relever sur le plan logistique et sécuritaire» que le Représentant spécial du Secrétaire général de l’Onu, Y. J. Choi, a rencontré, mardi, les présidents Henri Konan Bédié (Pdci-Rda) et Alassane Dramane Ouattara (Rdr).


Paulin N. Zobo


• Les agents formés par la Cei et Sagem sécurité


Comme annoncée, la formation des agents d’identification et des chefs de centre de collecte a débuté. C’est ce qui ressort du constat effectué, hier, au Lycée technique de Cocody. Au total, 331 personnes  sont concernées. Soit 176 agents de la Commission électorale indépendante (88 agents d’identification et 88  chefs  de centre de  collecte)  et 155  de  l’Office national d’identification  (Oni). Ils  ont  entamé  leur formation qui s’achève aujourd’hui.  Selon M. Gomis Jean-Baptiste, vice-président de la Cei,  la formation porte sur deux aspects. ‘’ Il y a la formation générale assurée par les différentes structures concernées (Cei, Ins et Oni). Puis celle purement technique dirigée par la Sagem Sécurité’’.  Le programme est axé sur quatre modules: les objectifs de la formation; l’organisation et le fonctionnement des structure; le guide d’instruction des agents et le module sur l’identification. Ainsi chaque agent a reçu de la Sagem deux kits de formation et un guide d’utilisation.


Quelques agents formés ont témoigné de la satisfaction de cette opération même si elle demeure accélérée.


Le vice-président de la Cei n’a pas manqué de préciser la transparence de cette opération. Ce, pour répondre aux accusations soulevées par une centaine de candidats non retenus. ‘’Cette opération ne concerne que ceux qui ont été retenus et qui ont  leurs noms sur les listes affichées depuis vendredi dernier. Et, pour bien faire les choses, nous avons contacté uniquement les candidats sélectionnés par appels ou par sms’’, a-t-il clarifié. Avant de les exhorter, sous l’œil vigilant   des forces de sécurité, au calme et à regagner leurs domiciles.


P. N. Z


Infos Stagiaire


Identification : Bédié envoie ses soldats en mission


Le président Henri Konan Bédié qui s’envole ce vendredi matin pour Paris dans le cadre de la remise du Prix Félix Houphouet-Boigny pour la paix, a présidé hier, à la maison du parti à Cocody, une réunion du Bureau politique à laquelle les membres du Conseil politique étaient conviés.


A cette rencontre dite ordinaire, le Pdci qui aspire à reprendre le pouvoir d’Etat, s’est préoccupé essentiellement de l’opération d’identification lancée il y a quelques jours à Yamoussoukro par le Chef de l’Etat. «La consigne donnée aux membres des Instances, notamment le Bureau politique et le Conseil politique, c’est d’aller sur le terrain pour diriger les Ivoiriens à se faire identifier », a déclaré le secrétaire général du parti, Alphonse Djédjé Mady, à l’issue de la séance de travail.


Selon lui, le Pdci s’est posé la question sur l’après 30 novembre au cas où il n’y aurait pas d’élection. «Ce que nous souhaitons pour la Côte d’Ivoire, c’est que nous allions à des élections qui sortent le pays de la crise et le plus tôt serait le mieux. Nous sommes pour que les dates soient respectées. Mais ce qui importe aujourd’hui, ce n’est pas la date pour la date. C’est ce qu’on fait pour arriver à la date», a-t-il dit. Avant d’ajouter : «C’est quand nous aurons une opération d’identification compatible avec des élections transparentes et crédibles que nous nous prononcerons sur ce que deviendra la Côte d’Ivoire après le 30 novembre 2008».


Mais, déjà, certains militants ont, en présence de leur président Bédié, insisté sur le départ de Laurent Gbagbo du pouvoir après le 30 novembre s’il n’y a pas d’élection.


Emmanuel Kouassi



Source : fratmat.info

Les Verts D'Europe  verts au parlement europeen       Le logo des verts de France  Ecolo   FéPEV-RAO     

Reproduction interdite du site

haut de page haut de page