Le Parti Ecologique Ivoirien



Emplois fictifs à la Présidence : 10 ans ferme pour le cerveau




 mercredi 4 mars 2009 - Par Fraternité Matin



   Le Tribunal des flagrants délits a donné son verdict, hier.

Rendant son délibéré hier dans l’affaire des employés fictifs de la Présidence de la République, le tribunal des flagrants délits d’Abidjan Plateau, présidé par le juge Tobo Clément, a été sans pitié pour l’auteur principal des faits commis. Ce dernier, répondant au nom de Dély Lucas, 32 ans, sous-officier des Forces armées nationales, et en fonction au service du personnel de la Présidence, écope de 10 ans d’emprisonnement ferme, assortis des peines pécuniaires et d’une interdiction de paraître pendant trois ans sur le territoire de la République de Côte d’Ivoire en dehors de son département de naissance.

Le second palier dans l’importance des condamnations concerne deux autres agents du service du personnel. Il s’agit de Thio N’Guessan, chargé d’études et Dissa Kragbé Lazare, agent de bureau. Déclarés coupables de complicité de faux et usage de faux, escroquerie retenus contre Dély Lucas, ils se voient infliger la peine de 5 ans d’emprisonnement ferme chacun. Complices à un degré moindre, trois prévenus prennent 12 mois d’emprisonnement. Il s’agit de Assi Kacou Alexis François D’Assise, infographiste à la Présidence, qui a fait frauduleusement passer son salaire de 300.000 F à 500.000 F. C’est son cas qui a permis de découvrir toute cette supercherie. Les deux autres condamnés à un an de prison forment un couple : Dame Ebah Hélène, 43 ans, opératrice de saisie à la Présidence, et son conjoint, le nommé Djabia N’Dah Léopold. Ce dernier, n’exerçant aucune activité à la Présidence, y a introduit son dossier par l’entremise de sa femme. Pendant plusieurs mois, il touchait un salaire mensuel de 750.000 F. Le tribunal a aussi condamné tous les coupables au remboursement des sommes indûment perçues. Soit un total de 39.500.000F.

Landry Kohon



Source : fratmat.info

Les Verts D'Europe  verts au parlement europeen       Le logo des verts de France  Ecolo   FéPEV-RAO     

Reproduction interdite du site

haut de page haut de page