Le Parti Ecologique Ivoirien



Rapport du Directeur Des services administratifs de la Présidence de la république - Des agents fictifs sont payés à la Présidence de la                                    République



jeudi 12 février 2009 - Par Le Nouveau Réveil  N° 2143
 


Ils seraient, selon des sources fiables, plus de 400

C`est un véritable réseau de faussaires qui vient d`être découvert. Plus de 400 employés fictifs émargent dans les caisses de la présidence de la République grâce à la complicité active de certains agents en service dans cette auguste Institution. Ces derniers, par la manipulation des fichiers du personnel, ont inscrit leurs concubines, parents, amis et connaissances sur la liste du personnel de la présidence. Et chaque mois, tout le monde va se faire servir. Tranquillement. Le préjudice déjà très élevé n`a pas encore été définitivement chiffré. Puisque des enquêtes complémentaires doivent suivre selon le chef de service par intérim Mme Justine Nebavi.

A L`ATTENTION DU SECRETAIRE GENERAL DE LA PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE

OBJET : irrégularités perpétrées par certains agents du service du personnel de la présidence de la république

A l`occasion de la séance de travail hebdomadaire de mon service du jeudi 22 janvier 2009 dernier, le Chef du Service du Personnel par intérim de la Présidence de la République, Madame Justine NEBAVI, m`a fait connaître que de graves irrégularités ont été commises par certains agents de son Service.
J`ai aussitôt instruit mes collaborateurs d`approfondir les recherches afin d`élucider les faits et d`identifier les auteurs.
Suite aux différentes investigations, j`ai l`honneur de vous faire parvenir, ci-après, le rapport relatif à cette situation :

I-/ DES FAITS
Le mardi 20 janvier 2009, le Service Comptabilité de la Présidence de la République a informé le Service du Personnel de ce qu`il détient en sa possession, le dossier d`un travailleur comprenant deux certificats de prise de service ayant des mentions contradictoires.
Pour en avoir de plus amples informations, monsieur THIO N`guessan, Chargé d`Etudes en poste au Service du Personnel, s`est rendu aussitôt à la Comptabilité. Après quelques vérifications, il constate que l`agent concerné se nomme ASSI-KACOU Alexis François d`Assise né le 17 février 1976, engagé à la Présidence de la République par contrat n°103 / PR/SG du 06 novembre 2006, en qualité d`Infographiste pour servir à la Cellule Communication et qui a été par la suite muté au Service du Personnel en complément d`effectif. Cet agent s`est fait établir un nouveau contrat de travail en date du 30 juin 2008 enregistré sous le n° 275/PR/SG, qui l`engage, cette fois, en qualité d`Assistant en Informatique avec un salaire de 500 000 F CFA au lieu de 300 000 F CFA comme convenu au moment de son recrutement. Cette situation irrégulière ayant attiré l`attention de monsieur THIO, celui-ci m`en a immédiatement informé. Et sur mes instructions, il a entrepris d`approfondir les recherches. Les enquêtes complémentaires diligentées à ce sujet révèlent que huit personnes dont sept agents fictifs sont concernées par ce dossier ; ces agents fictifs sont :
(Voir tableau 1)
Au vu de ces informations, j`ai fait adresser une demande d`explications écrites à chacun des agents de la Présidence de la République impliqués dans cette affaire ; il s`agit de :
- monsieur ASSI-KACOU Alexis François d`Assise, Infographiste au Service du Personnel ;
- monsieur DELY Lucas, Assistant du Chef du Personnel ;
- madame EZAN Hélène, Opératrice de saisie au Service du Personnel
- monsieur DISSA Kragbé Lazare, Agent de bureau au Service du Personnel ;
Ces agents ont tous reconnu les faits qui leur sont reprochés, arguant qu`ils ont agi sous l`emprise des difficultés financières qu`ils connaissent.

II-/ DE L`ANALYSE DES FAITS
A- de la responsabilité des agents
Des différentes explications écrites et des investigations subséquentes, il apparaît bien que monsieur DELY Lucas, Assistant du Chef du Personnel est le Chef de file d`un groupe de faussaires .en poste au Service du Personnel de la Présidence de la République qui, après avoir scanné les actes d`engagement officiels de la Présidence de la République (Décisions, Contrats d`engagement et Certificats de prise de service) dûment enregistrés par les Services concernés et signés par les Autorités compétentes, remplacent les noms des agents bénéficiaires par des noms d`agents fictifs qui se trouvent être leurs connaissances ou leurs protégés.
Cette situation qui dure déjà depuis plus d`un an, a causé de très graves préjudices à la Présidence de la République.
Elle a surtout été favorisée par la circulation abusive des photocopies d`actes entre le Service du Personnel, le Service Administratif et le Service financier.

B- de l`évaluation du préjudice
Hormis le préjudice moral que subit la Présidence de la République du fait du mauvais comportement des agents concernés, le préjudice financier a été évalué au 31 décembre 2008 comme suit : (Voir tableau 2)
Je note également que si des études complémentaires, notamment un état de rapprochement du listing du personnel tenu par le Service Comptabilité et Solde et la liste des travailleurs tenue par le Service du personnel, laissent apparaître de nouveaux cas d`agents fictifs, le préjudice peut-être beaucoup plus important.
Par ailleurs, le cas de ces agents fictifs soulève également l`épineux problème des travailleurs engagés à la Présidence de la République avec de faux diplômes ou de faux documents administratifs.

III-/ RECOMMANDATIONS
A- Mesures conservatoires
Vu la gravité des faits et pour tenir compte des différents statuts (fonctionnaire ou journalier) des agents concernés, j`ai pris les mesures conservatoires ci-après :
1- la suspension immédiate du traitement salarial de tous les agents fictifs impliqués dans cette affaire ;
2- le reversement de monsieur DELY Lucas à la Garde Républicaine, son Unité d`origine;

3- l`élaboration d`un projet de décision mettant à la disposition de la Fonction Publique, monsieur DISSA Kragbé Lazare, agent fonctionnaire ;

4- l`élaboration d`un projet de licenciement de monsieur ASSI-KACOU Alexis François d`Assise, agent journalier qui a abandonné son poste de travail depuis le déclenchement de cette affaire ;

5- l`élaboration d`un projet d`avis de mutation de madame EZAN Hélène dans un autre service afin qu`elle rembourse intégralement les sommes d`argent que son époux a extorquées à la Présidence de la République.

B- propositions
Pour prévenir de telles irrégularités, je propose ce qui suit :
1- les agents de la Présidence de la République, impliqués dans cette situation étant solidairement responsables du préjudice financier causé à l`Institution, chacun d`eux devra rembourser le montant de ce préjudice au prorata du niveau de sa responsabilité.
2- par ailleurs, il serait bon que dorénavant, les certificats de prise de service soient exclusivement établis par mon service, en doubles exemplaires originaux dont une copie originale est transmise au Service Comptabilité et Solde par les soins de mon secrétariat;

3- en outre, il serait bon que le Service Comptabilité et Solde fasse parvenir à la fin de chaque trimestre, un état des bases de données relatives à la liste des agents qui sont pris en charge par ce service, de quelque manière que ce soit, de sorte à faciliter l`établissement régulier d`un état comparatif trimestriel avec la liste des travailleurs tenue par le Service du Personnel de la Présidence de la République. (...)

Le Directeur des Services Administratifs
M. GNEKRE Lézou Joseph



RAPPORT DU DIRECTEUR DES SERVICES ADMINISTRATIFS DE LA PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE/Jusqu`où ira Gbagbo ?

La Côte d`Ivoire est devenue en quelques années seulement, "un véritable pays à scandales". Comme dans un combat sans merci, tous les maux semblent permis sous le régime des refondateurs. De la volonté outrée d`escroquerie au haut vol en passant par la célébration injurieuse de la médiocrité, tous les maux se conçoivent et s`exécutent de la manière la plus froissable qui soit. Sans se soucier, une seconde, aux souffrances multiples du peuple, faiseur de "roitelets et de rois". Pour ce scandale, il est évident, le Chef de l`Etat, voudra que les coupables paient. Une action que ne manqueraient pas de saluer les inconditionnels de Gbagbo. Mais, suffira-t-il de punir, par un certain procès les fraudeurs ? Bien sûr que non, car, une telle opération aura absolument nécessité l`intervention de personnes évoluant dans l`entourage du patron du Palais. Et il appert que ces activités hautement condamnables, sont le résultat d`un travail savamment construit par un réseau qui doit rassembler plusieurs individus assurés d`opérer dans l`impunité totale, comme c`est le cas depuis plus de cinq (5) ans en Côte d`Ivoire. Alors, cette fois nous croyons que la procédure se poursuivra pour permettre de débusquer tout le personnel indélicat qui œuvre pour le mal-être des populations ivoiriennes et du pays tout entier. Jusqu`où ira le Chef de l`Etat ? Attendons tout simplement…

Clinton K.



Source : lenouveaureveil.htm

Les Verts D'Europe  verts au parlement europeen       Le logo des verts de France  Ecolo   FéPEV-RAO     

Reproduction interdite du site

haut de page haut de page