Le Parti Ecologique Ivoirien



Accusation de viol : L’ONUCI VA OUVRIR UNE ENQUÊTE


vendredi 30 mai 2008 - Par Fraternité Matin


L'Opération des Nations unies en Côte d'Ivoire (Onuci) a annoncé, ce vendredi, qu'une enquête interne a été ouverte sur un supposé viol commis par des Casques bleus sur une Ivoirienne de 12 ans, suite à une révélation faire récemment par l'ONG britannique Save The Children. L’information a été donnée par M. Choi Young-Jin, lui-même, à la faveur d’une conférence de presse.

"Dès que nous avons pris connaissance du rapport, l'Onuci a immédiatement saisi le Bureau des services de contrôle interne, le bras armé des Nations unies en matière d'enquête, pour qu'il se penche sérieusement sur cette affaire grave", a expliqué M. Choi.

Selon toujours le Représentant Spécial du Secrétaire général de l'ONU pour la Côte d'Ivoire qui prend cette affaire très au sérieux", dès que l'enquête sera terminée, les Nations unies en rendront publics les résultats.

La nationalité des Casques Bleus mis en cause n’a toutefois pas été mentionnée, pas plus que ne l’a été le lieu où le viol aurait été commis.

Ce cas de viol a été cité par Save the Children Royaume-Uni lors de la présentation sur la BBC de son dernier rapport qui dénonce les abus sexuels sur des enfants commis par des personnels d'ONG ou des Nations unies lors de leurs missions. M. Choi Young-Jin, indiqué que l'Onuci a recensé, après enquête, une moyenne annuelle de "huit cas avérés" de mauvaises conduites ou d'abus sexuels commis par ses personnels. Ces délits ont à chaque fois entraîné des sanctions de l'ONU, comme l'interdiction de participer à une mission de paix, voire des poursuites pénales dans le pays d'origine des personnes concernées.


T.B



Source : fratmat.info

Les Verts D'Europe  verts au parlement europeen       Le logo des verts de France    FéPEV-RAO  

Reproduction interdite du site

haut de page haut de page