Le Parti Ecologique Ivoirien



Patrimoine mondial L’Ethiopie fête la réinstallation de l’obélisque d’Axoum 



vend 05 sept par L'Intelligent d'Abidjan
 


l’obélisque d’Axoum

L’Ethiopie a célébré hier jeudi 4 septembre la ré-érection de l’obélisque d’Axoum qui lui a été restituée en 2005 par l’Italie qui le détenait depuis 68 ans. L’obélisque, une stèle funéraire du 3ème siècle, qui pèse 150 tonnes, avait été emporté par les troupes italiennes qui avaient envahi l’Ethiopie en 1930, sur ordre du dictateur Benito Musssoli. Il est inscrit au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco. Malgré un accord conclu en 1947 pour son rapatriement, l’obélisque était resté en Italie jusqu’en 2005, planté non loin du siège de la FAO à Rome. La cérémonie de réinstallation de l’obélisque a eu lieu à Axoum, ville située à environ 800 km au nord d’Addis-Abeba, d’où le monument a été démonté par les soldats italiens et transporté à Rome. Axoum, qui était la capitale du royaume Axoumite, était un important centre commercial entre le 5ème siècle avant JC et le 10ème siècle après JC. Le Premier ministre éthiopien, Meles Zenawi, des officiels gouvernementaux et le Vice-président de la Commission de l’Union Africaine assistaient à la cérémonie retransmise en direct à la radio et à la télévision. « Le retour de ce trésor de 1.700 ans est une victoire pour l’Ethiopie et pour l’Afrique en général », a déclaré le président éthiopien, Girma Woldegiorgisse, s’adressant aux 100.000 personnes présentes à la manifestation d’Axoum. « Cet obélisque est le symbole de l’identité éthiopienne. Nous remercions le gouvernement italien pour sa coopération et son assistance qui ont permis son retour au bercail », a ajouté le président. Pour sa part, Meles Zenawi a déclaré que la réinstallation de l’obélisque était un grand moment de fierté pour l’Ethiopie qui avait consenti d’énormes sacrifices durant l’invasion italienne. « Il nous a fallu dix ans pour enfin récupérer cet obélisque. Beaucoup de responsables du gouvernement italien ne voulaient pas entendre parler de la restitution de l’obélisque. Mais nous devons remercier le gouvernement italien actuel qui a consenti à nous le rendre », a-t-il poursuivi. « Cette réinstallation est un évènement qui restera gravé dans notre histoire et qui constitue une victoire pour toute l’Afrique », a conclu Meles Zenawi. L’Italie a donné plus de quatre millions d’Euro (soit 2.600 millions de Fcfa) pour les travaux de réinstallation de l’édifice qui ont démarré en juin dernier.

Source : intelligentdabidjan.org

Les Verts D'Europe  verts au parlement europeen       Le logo des verts de France  Ecolo   FéPEV-RAO     

Reproduction interdite du site

haut de page haut de page