Le parti Ecologique Ivoirien



Samedi 28 Juillet 2007 :: VELLEITES DE DESTABILISATION DU REGIME
 
La sévère mise en garde de Blé Goudé à la Licorne
A la veille de la cérémonie du “Bûcher de la paix” et devant les informations de plus en plus recurrentes, faisant état de manoeuvres de déstabilisation depuis le 43e Bima, le président de l’Alliance monte ici au créneau pour interpeller le commandant de la force Licorne sur les graves dangers auxquels s’exposent les soldats français à travers un tel projet.

Mon commandant,

Je voudrais d'entrée de jeu, demander votre clémence pour le caractère peu protocolaire de cette adresse. J'imagine que vous vous demandez ce que ce petit jeune homme que je suis, vous veut encore. Je ne vous veux aucun mal mon commandant, soyez-en rassuré. Seulement à quelques jours de l'évènement historique que va vivre notre pays, des informations de sources concordantes, accusant la Licorne de manœuvres de déstabilisation, nous parviennent. C'est pourquoi j'ai tenu à vous écrire ces quelques lignes afin de vous interpeller.
Mon commandant, voici cinq ans que mon pays est divisé. Une division occasionnée par une guerre avec son cortège de malheurs. Est-il besoin de vous rappeler que cette guerre a fait des orphelins, des veuves, des milliers d'innocents tués ? Au niveau économique, les activités sont au ralenti et les Ivoiriens continuent d'en souffrir. C'est un secret de polichinelle, que de rappeler que votre pays a activement participé à mettre la Côte d'Ivoire à genoux, à l'image d'autres pays comme le Rwanda, le Congo-Brazzaville, le Libéria pour ne citer que ceux-là.
Les autorités françaises d'alors, nous ont promené de capitale en capitale. Et cela sans succès. Face à ce triste constat, le Président de la République de Côte d'Ivoire a puisé en lui le dialogue direct, qui a engendré l'Accord politique de Ouagadougou, dont les effets se ressentent aujourd'hui, partout en Côte d'Ivoire. Grâce à cet accord, la zone de confiance, devenue zone de méfiance, a disparu, rapprochant ainsi les Ivoiriens de toutes ethnies, de toutes religions et de tous bords politiques. Ce rapprochement aboutira ce 30 juillet à la réunification du périmètre géographique ivoirien ainsi qu'aux retrouvailles de ses fils et filles. C'est à quelques jours de cet évènement que, des informations font état de manœuvres de déstabilisation en cours au 43è Bataillon d'infanterie marine (BIMA) d'Abidjan-Port-Bouët. En ma qualité d'acteur avisé de la longue crise que vit mon pays, je voudrais ici m'autoriser à vous interpeller. Mon commandant, je vous en prie, laissez-nous mettre fin à notre guerre comme vous l'avez fait il y a de cela plus d'un siècle chez vous en France. Qu'y a-t-il de mal pour un peuple, à retrouver la paix ? Quel mal avez-vous à voir notre Afrique se libérer ?
Maintenant que le pot aux roses est découvert, je vous demande d'abandonner cette sale besogne, sinon la sanction que le peuple de Côte d'Ivoire va vous infliger sera sévère et sans appel. Pourquoi voulez-vous imposer la force là où les belligérants que vous êtes censés séparer, ont décidé d'abandonner la force qui elle, a montré ses faiblesses ? Et vous le savez très bien, si vous avez échoué face à une partie du peuple en novembre 2004, ce n'est pas tout un peuple uni assoiffé de paix, que vous pouvez vaincre aujourd'hui. Comme le dirait l'autre, même si vous n'avez pas honte, au moins, ayez pitié. Alors arrêtez ! C'est le lieu pour moi d'appeler tous les fils et filles de la Côte d'Ivoire à rester déterminés afin que personne ne puisse nous distraire de l'essentiel : la paix et la réunification de notre pays, seul gage du développement. Contre les messages des oiseaux de mauvais augure qui se font peur, allons tous à Bouaké pour retrouver notre Côte d'Ivoire une et indivisible. Quant à vous Licorne, vous jouerez certainement votre rôle mais sachez que nous aussi, nous jouerons le nôtre ; c'est-à-dire défendre notre patrie.
J'espère bien mon commandant, que nous nous sommes compris.

Charles Blé Goudé
Président du COJEP, président de l'Alliance de la jeunesse pour le sursaut national

Source : lematindabidjan.com


Les Verts D'Europe        Le logo des Verts Mondiaux         Le logo des verts de France          FéPEV-RAO



Reproduction interdite du site

haut de page haut de page