Le Parti Ecologique Ivoirien



Transformation de l'hévéa : LE LATEX SERA PRODUIT À ABOISSO EN JANVIER 2009

dimanche 03 août 2008 - Par Fraternité Matin
 


Fruit d'un partenariat ivoiro-belge, la compagnie "Sud-Comoé Caoutchouc", démarre ses activités dans le village d'Adaou, à proximité d'Aboisso, dès janvier 2009. L'annonce a été faite récemment  aux populations du département par le directeur général de ladite structure, le belge Jean Pierre Don.

Les travaux de construction, en ce moment en cours dans ladite localité, prendront fin en décembre 2008. Lorsqu'elle entrera en activité, "Sud-Comoé Caoutchouc" aura une production-usine de 25000 T de caoutchouc humide et 15000 T de caoutchouc sec. Les activités de l'unité industrielle d'Adaou, iront de la collecte du fond de tasse, à sa transformation puis à sa commercialisation. Mais au delà de ses activités techniques et commerciales, l'entreprise, a insisté le promoteur, entend accompagner les planteurs dans leurs activités de production.

Pour atteinte de cet objectif de contribution au développement du département, Pierre Don et ses partenaires envisagent  des actions concrètes. Il s'agit de fournir des plants aux producteurs, de leur créer de nouvelles plantations et de procéder à l'extension de celles déjà existantes.

Et pour montrer leur foi en ce projet d'envergure, les promoteurs de "Sud-Comoé Caoutchouc" ont déjà réalisé une pépinière  en vue de satisfaire les nombreux besoins en plants. La particularité du projet caoutchouc d'Adaou, a indiqué l'investisseur, réside dans le fait qu'"il émane de la volonté des fils de la région eux-mêmes".


C'est d'ailleurs cet aspect du projet qui fonde la volonté du Conseil général, qui accompagne l'initiative, à apporter son soutien à ce partenariat. Son président, M. Aka Aouélé, a tenu à réaffirmer  le soutien de sa structure aux investisseurs. Il a, en outre, traduit la gratitude des populations et de son institution  à M. Assonvoh Pascal, "celui là même qui a permis au Conseil général de saisir l'opportunité".


L'équipe de développement départemental a aussi émis le vœu que des nombreux emplois qui seront crées, la priorité soit réservée, dans l'embauche, aux ressortissants d'Aboisso. Et cela, qu'ils soient d'origine ou d'adoption. Parce que, après tout, le projet vient concrétiser le souci de la lutte contre la pauvreté par la création de richesses. Vision érigée en priorité de développement par le conseil général.



ARSENE KANGA


CORRESPONDANT REGIONAL

Source : fratmat.info

Les Verts D'Europe  verts au parlement europeen       Le logo des verts de France  Ecolo   FéPEV-RAO     

Reproduction interdite du site

haut de page haut de page