Le Parti Ecologique Ivoirien



Soro à ses hommes : “Qu’aucun coup de fusil ne retentisse et qu’aucune goutte de sang ne soit versée”



mardi 27 mai 2008 - Par Fraternité Matin
 

Au nom du Secrétaire général des Forces nouvelles (Fn), le ministre Sidiki Konaté et le général Gueu Michel ont accordé le pardon aux éléments de Koné Zacharia qui s’étaient réfugiés en brousse après le limogeage de leur chef. D’autant que Guillaume Soro a donné une «consigne» ferme à ses émissaires, a précisé Gueu Michel, avant de confier ces hommes au commandant Wattao: «Qu’aucun coup de fusil ne retentisse et qu’aucune goutte de sang ne soit versée». «Bien qu’ayant posé un acte répréhensible au regard de la discipline militaire, ils méritent des circonstances atténuantes», a dit Gueu Michel, inspecteur général des Fafn, pour excuser la fuite des éléments de la garde rapprochée de Zacharia, qui ont eu peur pour leur vie après le remplacement de leur chef par Wattao. Aussi ont-ils posé comme condition à leur retour, la garantie de leur sécurité. «Le Premier ministre s’engage à tenir compte de vos souhaits. Il prend l’engagement ferme (…) qu’aucun parmi vous ne sera l’objet de représailles». Et d’ajouter, pour les mettre davantage à l’aise: «Je voudrais vous rassurer que le commandant Zacharia, qui séjourne à Ouaga (Burkina Faso), est en conversation permanente avec le Secrétaire général des Forces nouvelles». Le porte-parole a ensuite indiqué que c’est grâce à la contribution de tous, notamment des chefs traditionnels, des religieux et «de nos mamans», tous réunis au sein d’un «comité de médiation», que la situation a pu être décantée. Aussi, après l’intervention de Sidiki Konaté, le chef de village intérimaire de Séguéla, le prêtre et l’imam se sont adressés aux éléments pour lesquels ils ont également fait des prières.

M. Pépé




Source : news.abidjan.net

Les Verts D'Europe  verts au parlement europeen       Le logo des verts de France    FéPEV-RAO  

Reproduction interdite du site

haut de page haut de page