Le Parti Ecologique Ivoirien



RENCONTRE PREMIERE DAME - FORCES NOUVELLES HIER A BOUAKE Le clash n’a pas eu lieu


lundi 08 sept 2008 - Par Soir Info
 


La rencontre tant redoutée entre la première dame Simone Ehivet Gbagbo et les Forces nouvelles (Fn) s’est tenue effectivement hier dimanche 07 septembre 2008 à Bouaké au secrétariat général de l’ex-rebellion. Le clash annoncé entre les deux parties n’a pas eu lieu. Pendant trois heures quinze minutes (16h à 19h15mn), la délégation de la première dame et celle des Fn ont échangé à huis clos sur le processus général de sortie de crise en Côte d’Ivoire. Sans faux fuyants mais dans un climat de fraternité, les parties en présence ont énuméré leurs préoccupations et fait des propositions, a révèle une source. Au sortir des discussions, Mme Simone Ehivet Gbagbo et Bamba Sinima, directeur de cabinet du secrétaire général des Forces nouvelles, ont donné leurs sentiments tout en levant un coin de voile sur le contenu des échanges. La première dame a laissé entendre ceci : ‘’C’est une réunion extrêmement intéressante. Qualitativement, ça été quelque chose de très fort. Parce que nous avons pu échanger sur les préoccupations que nous avions, de façon très sincère. Nous avons eu affaire à des responsables qui sont préoccupés par la résolution de la crise. Ils souhaitent que la résolution qu’on apporte à la crise à l’intérieur des accords de Ouaga, soient des solutions qui soient définitives et qu’on les aide à trouver des solutions là où ça manque ; à trouver des moyens d’accélération là où c’est possible ; à trouver des moyens de déblocage là où cela s’impose. Pour que la crise soit rapidement derrière. Nous leur avons exprimer cette volonté de façon sincère. Ces échanges ont été très fructueux et très enrichissants. Avec les Forces nouvelles, nous avons débattu des questions qui sont en relation avec la sortie de crise. Nous avons discuté de la question du désarmement et des questions de zones que nous tous avions ici. Nous avons discuté de la question d’intégration des enseignants bénévoles, de la question de la pauvreté des populations, de l’unicité des caisses. Nous avons discuté de la bonne application des accords de Ouaga pour que nous ayons une armée organisée sur la bonne base de demain’’. Quant au colonel major Bamba Sinima, le directeur de cabinet de Guillaume Soro au niveau des Fn, il a été moins prolixe. ‘’Je tire de cette réunion, un sentiment de satisfaction. Elle s’est très bien déroulée. Tous les sujets ont été débattus en toute fraternité. Et un rapport sera fait au secrétaire général des Forces nouvelles pour que des initiatives soient réalisées le plus rapidement possible, pour avoir une bonne sortie de crise’’ a-t-il dit. Notons que la délégation de la première dame était composée de Mamadou Koulibaly (Pdt de l’Assemblée nationale), du député William Attéby, du porte parole du chef de l’Etat, Gervais Coulibaly, des ex-ministres Assoa Adou et Koffi Koffi Lazarre. Du côté des Forces nouvelles, on notait la présence du porte parole, Sidiki Konaté. La rencontre d’hier s’est tenue à la suite des propos tenus par la première dame au cours de sa tournée à Katiola et Tafiré. Elle avait publiquement demandé au commandant Vetcho à Katiola de cesser d’être com-zone et de redevenir un citoyen normal. Mieux, Mme Gbagbo avait demandé aux ex-rebelles de quitter le pays. Un communiqué avait été publié par la suite par les Forces nouvelles, annonçant une rencontre avec la première dame. Toute chose qui a laissé croire que les ex-rebelles convoquaient l’épouse du chef de l’Etat. Pour éclairer l’opinion, le cabinet de la première dame a fait un communiqué pour préciser que c’est à la demande de celle-ci que la date de la rencontre avait été fixée.

par BAMBA Idrissa

Source : soirinfo.com

Les Verts D'Europe  verts au parlement europeen       Le logo des verts de France  Ecolo   FéPEV-RAO     

Reproduction interdite du site

haut de page haut de page