Le Parti Ecologique Ivoirien



LE MANQUE DE CLAIRVOYANCE DES POLITICIENS IVOIRIENS CONCERNANT L’ECOLOGIE


lundi 24 novembre 2008 - Par Ouattara Daouda
 


« J'en appelle à tous les politiens ivoiriens de ne pas chercher à tout prix l'épreuve de force avec les populations. Majorité et opposition avaient alors dû s'asseoir autour d'une même table pour trouver une sortie de crise sans le peuple.

Votre comportement avant les élections, vous aviez mis de côté le peuple qui aujourd'hui  comprend votre manque de clairvoyance concernant l'écologie en Côte d'Ivoire et parce que vous voulez vous en  servir pour votre seuls notoriété. Va-t-il mettre à mal le si fragile consensus du peuple?

Les élections justes, transparentes devant aboutir à la concrétisation des Etats-Unis d’Afrique reste pour moi, non seulement le prolongement naturel du mouvement panafricaniste né de l’héritage historique et du besoin impératif pour les peuples du continent et la diaspora de retrouver leur dignité après des siècles d’esclavage et de domination, mais aussi la seule et unique opportunité de parvenir à un salut durable en République de Côte d’Ivoire.

En effet, si nous réussissons dans des élections sans profits personnels à promouvoir l’unité et la solidarité, nous donnerons une formidable occasion à la nation Ivoirienne de s’exprimer d’une seule voix et nous ferons, ainsi, comme lors des élections Américaines de 2008, plus qu’un outil de coopération entre fils d’Afrique, un outil d’intégration, avec de réels pouvoirs.

Dans une Côte d’Ivoire forte et solidaire, pourra s’imprégner des problèmes du continent, des solutions rapides et durables et faire entendre la voix de l’Afrique face aux défis de la mondialisation. La Côte d’Ivoire à des atouts.

Il est évident que le travail réalisé au sein de nos villages par les paysans pour sauver la faune et la flore est hautement appréciable et mérite notre reconnaissance ; par nettoyage des restes non explosé des bombes, bombettes, grenades et mines anti-personnel.

Toutefois, seule une unité beaucoup plus renforcée nous permettra d’affronter la concurrence des grands ensembles d’intelligences, et de réaliser une réelle intégration économique soutenue en abandonnant nos profits personnels et tous ensembles fils d’une nation.

C’est dans le souci de pouvoir surmonter efficacement tous les problèmes que connaissent les pays qui ont connus la guerre j’appels à notre moral, à l’amour et à la doctrine de l’hymne nationale l’Abidjanaise.

Pour constituer l’ossature et le sacrifice des victimes en Côte d’Ivoire et en Afrique nous avons besoins d’aller aux urnes et d’arrêter de prendre nos parents pour des marionnettes  à savoir qui se ferait le porte-parole de nos pays à chaque fois qu’un consensus serait trouvé sur un thème commun à défendre ou à promouvoir ?

Mon appel suscite l’urgence de trouver des solutions appropriées notamment en ce qui concerne le règlement rapide et durable des conflits de clans et les trafics illicites, le renforcement de l’intégration économique régionale et le combat en faveur de l’annulation de la dette du continent, l’éradication de la famine et la lutte contre la précarité qui crée un grand sentiment d’infériorité chez nos populations.

Ainsi, l’Ivoirien et l’Africain de 2009 sera capable de se faire une place sur la scène politique et économique mondiale en parvenant dès maintenant, à former un bloc uni et à accélérer la création d’une gouvernance politique et économique intégrée dans une stratégie de défense et conservatrice de la faune et la flore.

Certes l’on peut se réjouir des avancées significatives enregistrées dans certains pays du monde en matière électorale, économique et sécuritaire.

Certes de nombreux foyers de conflits sont en voie de règlement pacifique.

Toutefois, c’est à travers la mise en place d’une élection juste que nous serions capables d’apporter des réponses communes, rapides mais aussi et surtout durables aux conflits persistants et à leurs effets dévastateurs sur la nation et le continent.

Il est temps que nos gardiens et défenseurs de nos constitutions agissent pour mettre fin aux comédies électorales des oui mais quand ? L’Africain d’aujourd’hui n’a pas besoin d’incapable ; l’Africain d’aujourd’hui veut mettre l’humanisme, la fraternité, la discipline, l’union et la solidarité avec le reste du monde pour fuir cette précarité et faire face aux défis climatiques des années à venir.

 

Daouda OUATTARA

Membre du Parti Ecologique Ivoirien

Source : groupe PEI

Les Verts D'Europe  verts au parlement europeen       Le logo des verts de France  Ecolo   FéPEV-RAO     

Reproduction interdite du site

haut de page haut de page