Le parti Ecologique Ivoirien


LOGO



Le Temps de l'actualité | Le Temps N° 1250 du 04-07-2007
Cinq jours après l'attentat manqué contre Soro : Tirs groupés sur la Licorne

Il y a cinq jours, le Premier ministre Guillaume Soro échappait à un attentat, à l'aéroport de Bouaké. Depuis, les supputations vont bon train sur la responsabilité des Forces dites impartiales. La sécurité du périmètre de l'aéroport étant de leurs ressorts, certains n'hésitent plus à pointer un doigt accusateur sur l'ONUCI et surtout sur la Licorne.

Déjà, au lendemain de la tentative d'assassinat, le porte-parole des Forces nouvelles, Sidiki Konaté avait élevé une vive protestation contre RFI qui avait tenté de camoufler la présence des soldats français sur la piste au moment de l'attaque. Et cela, dans une manipulation dont elle a seule le secret. Face aux journalistes ivoiriens, Sidiki Konaté a révélé la substance de son entretien avec des journalistes de RFI: " Mais vous n'avez pas dit qu'au moment où on nous attaquait, a-t-il déclaré, les soldats français étaient sur la piste ". Alpha Blondy, depuis Paris, vient d'enfoncer le clou. " Je suis obligé de penser que la Force Licorne est impliquée dans cette grave affaire ". La star de reggae, qui n'a pas la langue dans la poche, dit s'appuyer sur les déclarations du pilote. Selon lui, le but visé était de remettre en cause l'Accord politique de Ouaga qui a marginalisé la France. Il se veut catégorique : "tout, je dis tout, nous mène à croire que les Français ont voulu compromettre le processus de paix en Côte d'Ivoire. C'est toujours eux qui sont à la base des échecs. Et comme ils sont très forts pour faire endosser leurs crimes aux autres, je voudrais leur faire cette mise en garde : si le processus de paix capote, ça sera la faute des Français". Pas besoin de dessin pour faire comprendre à un citoyen lambda que pour Alpha Blondy, la tentative d'assassinat de Soro est du fait des soldats français de la Licorne. Et beaucoup d'Ivoiriens sont du même avis. Parce que pour eux, la Force Licorne possède des armements de pointe, à même de parer à ces genres d'événements. Ils en veulent pour preuve la précision avec laquelle les soldats français ont détruit, avec zèle, les aéronefs des Forces armées de Côte d'Ivoire, au cours des tristes événements de novembre 2004. Comment comprendre dès lors qu'avec de tels armements de pointe, des voyous puissent, au nez et à la barbe de la Licorne, perpétrer un attentat aussi meurtrier que spectaculaire. En attendant que les enquêtes situent les responsabilités, il est clair que rien, absolument rien, ne milite en faveur de ce "monstre" de la fFrançafrique.


gkjf_05641405@yahoo.fr

Firmin K. Tché Bi Tché

Source : letemps-ci.com


Réaction des lecteurs
Edmond Edouard N'GOUAN - Président du Parti Ecologique Ivoirien
Nous devons exiger simplement le départ de l'armée française de Côte d'Ivoire. Qu'attend le président GBAGBO qui a tout pouvoir de l'exiger, qu'attendent Allassane Ouattara et les autres ? La Force française fait plus que du terrorisme en Afrique et plus particulièrement en Côte d'Ivoire. Ce sont des sanguinaires de noirs tant dans leur pays par leur police que par leur armée en Afrique noire et plus particulièrement en Côte d'Ivoire. Ce sont des gens dont on ne peut ne plus penser qu'ils entretiennent leur teint avec le sang du noir. Sur le noir, la France est trop criminelle, ne se montrant puissant que sur nos pays désarmés, incapable d'aller prouver la puissance de leurs marsouins dont-ils ventent tant la bravoure, dans un pays ou il y a résistance. Certes, certains de nos dirigeants ne comptent que sur la France pour prendre le pouvoir sans le peuple, afin de faire subir l'esclavagisme français à nos ressortissants, et eux, se sentir notable tout en pillant nos ressources et tout en regardant la France rapatrier nos ressortissants dans de mauvaises conditions tout en regardant cette France occuper notre pays, y faire la pluie et le beau temps, massacrer en toute impunité nos ressortissants sous couvert et circuler librement en occupant en toute liberté nos terres. Ne faisons pas d'amalgame entre le peuple français en Côte d'Ivoire et ses autorités et ses criminels spécialisés que sur les noirs qui sont leur police et leur armée. Ils massacrent tranquillement et stratégiquement comme par le passé, nos ressortissants, et ils attende qu’il y ait un mort blanc, pour faire venir leur super juge en uniquement en Afrique noire, dans une zone qui n’est pas sous leur juridiction pour marquer leur illusion de supériorité, que sur le peuple noir. Exigeons simplement le départ de l'armée française de la Côte d’Ivoire ou défendons-nous simplement ! Ne nous laissons plus massacrer gratuitement. Edmond Edouard N’GOUAN http://www.parti-ecologique-ivoirien.org
Yoyo
Le monstre en question est votre incommensurable connerie
Tonton coucouille
"Le temps de merde" est revenu dans la grande tradition des articles qui sentent la merde précisément, la Licorne vous emmerde, et vous laisse dans la vôtre qui est plutôt dense... non les gars ? il faut arrêter de vous masturber ! salut !

 


Les Verts D'Europe        Le logo des Verts Mondiaux          Le logo des verts de France          FéPEV-RAO



Reproduction interdite du site

haut de page haut de page