Le Parti Ecologique Ivoirien



Panel De 5 Chefs D`etat - Blé Goudé et les patriotes récusent Compaoré - Il appelle à une mobilisation le 5 février prochain


Rejoignez-nous sur 

mercredi 02 fevrier 2011 - Par L'Inter


  Blaise Compaoré, membre du panel des cinq chefs d'Etat de l'Union africaine (UA) sur la crise ivoirienne, "n'est pas le bienvenu en Côte d'Ivoire", a déclaré, hier mardi 1er février, Charles Blé Goudé, leader des jeunes patriotes. «Les patriotes de Côte d'Ivoire récusent Blaise Compaoré comme membre du panel de chefs d'Etat pour dénouer la crise post-électorale. Blaise Compaoré n'est pas le bienvenu en Côte d'Ivoire», a dit le ministre de la jeunesse du Président Gbagbo. C'était au cours d'une conférence de presse au Baron de Yopougon, à Abidjan. «Le Burkina Faso, pays de Blaise Compaoré, continue d'être l'arrière-base de la rébellion. C'est un belligérant", a-t-il accusé. Pour Blé Goudé, le panel de l'UA devrait d'abord évaluer la médiation du Président Compaoré en Côte d'Ivoire de 2007 à 2010, avant de lui confier une nouvelle médiation. Avec les présidents de Mauritanie, du Tchad, d'Afrique du Sud et de Tanzanie, M. Compaoré fait partie du panel mis en place ce week-end par l'UA pour tenter de résoudre la crise ivoirienne.«Ce que je ne comprends pas, c'est la présence de Compaoré dans ce panel. Ces chefs d'Etat mandatés par l'Union africaine viennent évaluer la situation en Côte d'Ivoire. Ce sont des auditeurs donc des personnes externes au conflit. Or Compaoré fait partie du conflit, c'est un belligérant. On ne peut pas l'envoyer pour évaluer une situation dans laquelle il est fortement impliqué », a expliqué Blé Goudé en présence de centaines de patriotes. «Pour nous, quand on vient évaluer une situation de crise, on va vers les différents belligérants pour connaître la nature de la crise, ceux qui sont impliqués, quelles sont les causes endogènes et exogènes, qui sont les acteurs internes et externes », a-t-il soutenu. Le ministre de la Jeunesse du gouvernement Gbagbo a refuté l'idée selon laquelle le Panel de chefs d'Etat mandatés par l'UA venait pour installer Alassane Ouattara. « Si ces chefs d'Etat arrivent en Côte d'Ivoire avec des idées préconçues, s'ils viennent pour aller contre la loi ivoirienne et dire que c'est Ouattara qui est élu en Côte d'Ivoire, ce n'est pas résoudre la crise », a-t-il ajouté. Par ailleurs, Blé Goudé s'est dit surpris de ce que Ban Ki Moon, le secrétaire général de l'ONU, soutienne qu'un recomptage des voix serait une injustice et que le panel mis en place a pour objet de permettre à Alassane Ouattara d'exercer la plénitude de son pouvoir. Il s'agit, selon Blé Goudé de ''commentaires insipides'', tendant à biaiser la mission de l'Ua. Et le leader des jeunes patriotes d'ajouter : « pourquoi Ban Ki-Moon pense-t-il qu'un recomptage des voix est une injustice en Côte d'Ivoire alors que l'ONU a usé de cette voie pour régler les crises post-électorales aux Etats-unis et plus récemment en Afghanistan et en Haïti? » Pour Blé Goudé, le refus du recomptage des voix par le SG de l'ONU s'expliquerait par le fait que ce dernier ''a peur que la vérité éclate''. Pour marquer la détermination des patriotes à récuser Blaise Compaoré, Blé Goudé a appelé «tous les Ivoiriens, les Africains et tous ceux qui souhaitent que la Côte d'Ivoire retrouve la paix à une grande mobilisation samedi 5 février 2011, à la place de la République au Plateau.» Pour ce faire, le ministre de la Jeunesse anime, aujourd'hui mercredi, à l'espace CPI de Yopougon, un meeting, début d'une tournée d'information dans Abidjan avant le grand show du 5 février.

Hervé Kpodion
Photo: Blé Goudé
Légende: Blé Goudé et les jeunes patriotes ne veulent pas voir Compaoré dans le panel des 5 chefs d'Etat pour la médiation de l'UA.


Source : abidjan.net

Les Verts D'Europe  verts au parlement europeen       Le logo des verts de France  Ecolo   FéPEV-RAO     

Reproduction interdite du site

haut de page haut de page