Le Parti Ecologique Ivoirien



Application de l’accord complémentaire de Ouaga IV : Gbagbo convoque tous les acteurs




  jeudi 19 mars 2009 - Par notrevoie.com



Le président de la République ivoirienne convoque, le lundi prochain, au Palais présidentiel d’Abidjan-Plateau, les acteurs qui participent à l’application de l’Accord complémentaire IV de Ouagadougou.
Laurent Gbagbo veut donner un coup de fouet à l’application de l’Accord complémentaire IV de Ouagadougou. Aussi, a-t-il annoncé, hier au GATL, dès sa descente d’avion, à 16 h, de retour de la capitale burkinabé, qu’il va convoquer le lundi prochain, au Palais présidentiel d’Abidjan-Plateau, tous les acteurs qui participent à l’application de cet accord complémentaire de Ouagadougou pour mettre en place son chronogramme d’application. Notamment tous les officiers de tous les corps des Forces de défense et de sécurité et des Forces armées des Forces nouvelles. “On a édicté l’Accord complémentaire IV de Ouagadougou et il ne reste plus que l’application. Je vais donner un coup de fouet à l’application”, a annoncé le Président Laurent Gbagbo.
Parti d’Abidjan, le dimanche 15 mars dernier, le chef de l’Etat ivoirien a participé à deux importantes réunions à Ouagadougou, d’où il est seulement rentré, hier mercredi 18 mars. A la presse, il a annoncé que la première réunion, qui avait trait à la sortie de crise en Côte d’Ivoire, a permis de faire le tour d’horizon de la sortie de crise et d’en faire le point. “Les choses avancent. Moi-même, je vais convoquer pour lundi prochain, à 16 h, ici à la Présidence, tous les acteurs qui participent à l’application de l’Accord complémentaire IV de Ouagadougou. Tous les officiers de tous les corps. Puis, on va faire un chronogramme d’application de l’Accord complémentaire IV de Ouagadougou”, a-t-il indiqué.
Le chef de l’Etat ivoirien a aussi soutenu qu’avec son homologue burkinabé, le Président Blaise Compaoré, ils ont fait un tour des relations bilatérales entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso. “Cette année même, d’ici juin, nous allons faire un conseil des ministres des deux Etats, une réunion des ministres de nos deux gouvernements à Yamoussoukro pour faire le point de tous nos problèmes communs. Il fallait donc qu’on prépare l’ordre du jour. Les deux chefs d’Etat et les deux Premiers ministres, nous nous sommes réunis pour préparer l’ordre du jour”, a-t-il révélé. Il a ajouté que cette rencontre de Yamoussoukro sera, en quelque sorte, une fête populaire avec un match de football, de la musique et surtout beaucoup de travail. Il a également indiqué à la presse qu’il a été abordé à Ouagadougou, la question du Conseil de l’entente. “Nous avons aussi décidé de ressusciter le Conseil de l’entente. On aurait dû faire la réunion du Conseil de l’entente, il y a deux semaines, mais le jour que nous avons choisi coïncidait avec l’enterrement de Nino. On n’a pas voulu faire ça en même temps. Donc on le fera en avril”, a-t-il par ailleurs précisé.
Évoquant la seconde réunion, qu’il a qualifiée de réunion classique annuelle des Etats membres de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), Laurent Gbagbo a annoncé l’élection du Président Amadou Toumani Touré en qualité de nouveau président en exercice de l’Union.
Le président Gbagbo a été accueilli à sa descente d'avion par le président du Conseil constitutionnel, Yanon Yapo, le ministre d'Etat, ministre du Plan et du Développement, Paul Antoine Bohoun Bouabré, la hiérarchie militaire conduite par le Général de division, Philippe Mangou, chef d'état-major des Armées.


Robert Krassault ciurbaine@yahoo.fr


Source : notrevoie.com

Les Verts D'Europe  verts au parlement europeen       Le logo des verts de France  Ecolo   FéPEV-RAO     

Reproduction interdite du site

haut de page haut de page