Le Parti Ecologique Ivoirien



Adzopé : Allah Kouadio appelle à une action commune de lutte contre le paludisme




mercredi 11 juin 2008 - Par Fraternité Matin



Dr Allah Kouadio RémiLa Journée mondiale de lutte contre le paludisme a été célébrée récement en Côte d’Ivoire à Agou.  A cette occasion, Dr Allah Kouadio Rémi, ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, a exhorté tous les partenaires de la lutte à fédérer les engagements et  initiatives pour combattre cette maladie.


Parce qu’elle présente un tableau peu reluisant. Chaque année, a-t-il soutenu, on dénombre  plus de 300 millions de cas de paludisme dans le monde et plus d’un million de décès dont plus de 98% surviennent en Afrique subsaharienne.


En Côte d’Ivoire, a-t-il poursuivi, cette pandémie constitue le première cause de mortalité et de morbidité. Plus de 27 mille enfants meurent de paludisme avant même d’atteindre 1 an, a-t-il fait remarquer. Les femmes enceintes sont également exposées au paludisme.


Malgré tout, le ministre Allah Kouadio Rémi entretient l’espoir dans la conjugaison des efforts de la Côte d’Ivoire avec les organisations onusiennes et humanitaires. Dont il salue l’appui. Tout en insistant sur le fait qu’il faut combattre ensemble cette maladie. 


D’où le thème de cette première Journée mondiale de lutte contre le paludisme. «Paludisme : maladie sans frontière».


Cette vision du combat contre cette pandémie est partagée par les représentants résidents de l’Unicef, de l’Oms et de Care-International. Leurs représentants à cette cérémonie ont soutenu en substance que l’on ne peut pas tolérer que le paludisme continue de tuer les enfants. Alors  que par un geste simple, on peut l’éviter.


Pour poursuivre la bataille, Care a remis au ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, les clés d’un véhicule et 1 million 100 mille  moustiquaires imprégnées. Séance tenante, le ministre en a offert symboliquement à 11 femmes enceintes ou nourrices. Tout en  les invitant à les utiliser.


Mme Agnès Monnet, maire de la commune d’Agou, a souhaité le renforcement du plateau technique de la formation sanitaire d’Agou et sa transformation en hôpital général.



Adou félix



Correspondant local


Source : fratmat.info

Les Verts D'Europe  verts au parlement europeen       Le logo des verts de France    FéPEV-RAO  

Reproduction interdite du site

haut de page haut de page