Le Parti Ecologique Ivoirien



Aéroport de Yamoussoukro : Un hélico onusien refoulé


Rejoignez-nous sur 

mardi 08 fevrier 2011 - Par le Temps


  Les manœuvres de l’Opération des Nations unies en Côte d’Ivoire (Onuci) aux fins de déstabiliser
le régime ivoirien dirigé par Laurent Gbagbo, ont buté hier sur la détermination des autorités
aéroportuaires de Yamoussoukro. Aux environs de 11 h, un hélicoptère marqué du signe UN, en
provenance de Bouaké (fief de la rébellion armée), a été poliment interdit d’atterrir. En effet,
selon des informations recueillies auprès des autorités de l’aéroport de la capitale politique de la
Côte d’Ivoire, cet aéronef a sollicité une autorisation d’atterrissage. Ce qui lui « a été poliment
refusé », vu que depuis le déclenchement de la crise post-électorale, cet espace a fermé ses pistes d’atterrissages à n’importe quel engin volant. L’ordre a été donc intimé aux pilotes de l’hélicoptère de retourner sur ses bases de Bouaké. Si cet aéronef a obtempéré, il n’en demeure pas moins qu’il a mis du temps. Il a dû survoler le domicile de l’ancien Premier ministre, Charles Konan Banny, tentant même de se poser. Avant de repartir probablement à Bouaké. Si l’identité de l’équipage n’a pas été identifiée, on apprend que l’hélico transportait des personnalités, issues des Forces nouvelles et du Rhdp. Qui, selon ces mêmes sources, ont décidé de rentrer en négociation avec la chefferie traditionnelle de Yamoussoukro. A l’effet de solliciter un asile pour les personnalités politiques retranchées à l’Hôtel du Golf. Il se murmure à Yamoussoukro que Guillaume Soro a décidé de s’impliquer personnellement dans cette quête. Ainsi, aurait-il envisagé de se rendre à Yamoussoukro, lui-même. Quand l’on sait que la chefferie locale est fortement divisée sur le choix des Fn de faire de leur cité, le point de chute d’Alassane Ouattara et son équipe.

Toussaint N’Gotta
Correspondant régional


Source : abidjan.net

Les Verts D'Europe  verts au parlement europeen       Le logo des verts de France  Ecolo   FéPEV-RAO     

Reproduction interdite du site

haut de page haut de page