Le parti Ecologique Ivoirien




Les supers juges français uniquement en Afrique noire, il y en mare.

Tout ce qui se passe en Côte d’Ivoire est du ressort de la justice ivoirienne


Deux juges français sont arrivés à Abidjan pour enquêter sur les violences perpétrées contre les Français de Côte d'Ivoire en novembre 2004 et interroger les leaders des mouvements "patriotes" mis en cause dans cette affaire. Je suis écologiste et pour le respect du droit. Je suis contre tout crime commis contre qui que ce soit. Mais ce qui me révolte, c’est ce droit à deux vitesses. Une zone où la France se permet tout quand elle refuse que nos juges viennent enquêter sur les massacres, ou les criminalités commises sur nos ressortissants sur son territoire. Tout ce qui se passe en Côte d’Ivoire ressort de la juridiction ivoirienne.

Il est vrai que tout crime doit être puni selon la loi. Souvenez vous du bombardement du camp militaire de Bouaké, sur notre propre territoire, les français ont refusé que notre procureur militaire aille mener une enquête sur les lieux, parce qu’un juge noire n’a aucunement le droit de mener une enquête sur un blanc. Et l’enquête n’a jamais pu avoir lieu.

Et les détournements de fond de la banque centrale de Bouaké, ou du moins, ces militaires français qui avaient en charge, la surveillance de la Banque et qui l’ont eux même pillés. Cela s’est passé sur le territoire ivoirien, ces militaires devaient être mis aux arrêts en cote d’Ivoire, et jugés en Côte d’Ivoire. Mais non ! Ce sont des blancs et des français, donc, ils ne devaient être jugés par des noirs et sur un territoire africain par des noirs. Analysons cela et posons nous la question de savoir, pour qui la France nous prend elle dans ce temps présent, encore ses esclaves ou sa colonie ?

Dites moi famille africaine, famille ivoirienne ! Peut être que je suis dans l’ignorance ; alors informez moi ? La Côte d’Ivoire est-elle indépendante ? Est-elle sous la juridiction française qui a tout attribut sur elle ? Alors comment devons nous considérer la justice ivoirienne ? Par quelle Constitution de droit est-elle régie ? Les traités anciens bizarres que ne connaît pas notre peuple permet-elle à la juridiction française d’avoir droit en Côte d’Ivoire, en Afrique noire et pas dans le reste du monde et mieux encore sur un japonais qui découpe tranquillement une française, en fait un bon repas et qui après être rassasié et avoir bien roté, se promène tranquillement au Japon SANS ËTRE INQUIETE. Pourquoi autant de droit de la part de la  France, sur les pays d’Afrique noire ? Ces traités anciens n’ont-ils pas droit de réciprocité ?

Nos immeubles brûlent, aucune enquête. Et la police interdit à la famille noire d’approcher les lieux. Cette même police qui tue impunément des noirs, tandis qu’il ne nous sera pas permis d’emmener des juges africains mener des enquêtes. La justice française dira que l’affaire est simplement classée ET NOUS SUIVONS. Mais qui sommes-nous ? Le noir et l’Afrique noire représentent quoi pour la France ? DES ANIMAUX ? DES GENS SANS DROIT ? Pour leurs écoles, ils savent vers qui toujours se diriger. Si le président n’est pas de leur bord et applique la justice, ils iront vers le premier ministre. Si ce n’est pas le premier ministre, ils iront vers l’opposition ou alors ils choisiront n’importe quel terme en disant que c’est par exemple la CEE qui le veut. Oh ! Il y en a marre ! Faisons nous respecter ! La justice ivoirienne se permettrait-elle d’être bafouée continuellement par la France ?

Sans qu’on le leur demande, ils se substituent à notre diplomatie allant par là, par là, l’ONU, l’ONU, pour s’imposer et imposer sur des pays nègres, des résolutions qu’ils ne peuvent imposer ailleurs, ni au Darfour ni au Soudan ou ils ne peuvent seuls, aller prouver la puissance de leurs dit marsouins dont on nous fait continuellement voir une quelconque bravoure dans les entraînements en Guyane, par ci, par là dans des reportages. Il y a en marre que pour la France, nous ne puissions être libre à cause de nos richesse qui constitue de force et à tout gré, leur seule richesse. Il y a eu trop de crime chez nous et en France, commis par la France de par ses corps habillés. Pour quoi nous empêcher de mener des enquêtes dessus ? Avec un simple ambassadeur, un André Jarnier qui se prend pour un président de tout droit pour un pays noir ! Il y en a marre. Je ne suis par pour qu’on touche à un français en Afrique, ni même quiconque. Mais comme ils ont une armée sur notre territoire pour nous tenir en respect, des bases militaires toujours, que dans les pays noirs, qui ont tout droit de rouler sur des cadavres avec leur chars, ce qu’ils ne permettraient chez eux.

Arrêtons de livrer nos peuples d’Afrique noirs au bon plaisir de la France. Faisons respecter nos droits. Si la France, à le droit de venir mener des enquêtes dans un pays qui n’est pas sous sa juridiction ; c’est que n’importe quel autre pays, que ce soit le Ghana, le Libéria, le Mali et qui que ce soit d’autre, devrait aussi avoir le même droit, c'est-à-dire, faire venir sa justice mener des enquêtes en Côte d’Ivoire, quand un de leur ressortissant à subi un acte de non droit dans le pays. Faisons respecter nos droits, mais apprenons à faire appliquer aussi le droit. Il n’y a pas des peuples plus humains que d’autres ayant plus de droit que d’autres. Regardez comment et dans quelles conditions sont rapatriés nos ressortissants de la France et souvent après près de trente ans de vie sur leur territoire. Et cela, les journalistes français l’acceptent, disant que c’est le droit français. Et quand c’est nous, ces spécialistes de l’intoxication, ne pratiquant même plus le journalisme, disent que ce n’est pas normal. Y a t-il deux poids deux mesures ? Qu’on soit nègre, arabes ou blanc ? Des hommes de droit et d’autres de non droit ? Nous demandons à l’armée française de quitter le territoire ivoirien. Ils y font plus de mal que de bien.

 

Edmond Edouard N’GOUAN

Président du Parti Ecologique Ivoirien

 

Les Verts D'Europe          Le logo des Verts Mondiaux          Le logo des verts de France              FéPEV-RAO



Reproduction interdite du site

haut de page haut de page