Le Parti Ecologique Ivoirien



Déclaration du Parti Ecologique Ivoirien concernant La présidence de son excellence Alassane Ouattara


Rejoignez-nous sur 

mercredi 27 avril 2011 - Par Ivorian.Net


   La Côte d’Ivoire est entrain de sortir d’une crise poste électorale avec beaucoup de pertes en vies humaines, beaucoup d’atrocités et un nouveau président. Toutes histoires encore plus celles d’un pays ou d’un être humain sont faites de hauts et de bas.

Depuis la crise politique qui a frappé la Côte d’Ivoire de décembre 1999 à mars 2001 avec son corollaire de coups d’Etat de 2002 à ce jour du mois d’avril 2011 qui a fait de nombreux morts que nous appelons : Les Martyrs de Côte d’Ivoire, le peuple ivoirien a beaucoup souffert et d’ailleurs, il continue de souffrir dans sa chair et dans son âme. Un pays ne meurt pas, ce sont les vies qui vivent le moment présentant un bouleversement qui subissent des déchirures donc une génération sacrifiée. Sinon, la vie continue pour un pays et pour l’avenir. Nous devons regarder aujourd’hui, l’avenir. Comment faire pour que dans la cohésion sociale, Le pays retrouve sa quiétude, son évolution non seulement pour nous, mais aussi pour les générations à venir. Une erreur produite, dans une logique de bon sens, on l’évite après.

Nous ne pouvons dire : « Le roi est mort, vive le roi » parce que nous sommes dans une République et une démocratie, même si elle est boiteuse. Nous constatons néanmoins que le pouvoir est vacant selon la Constitution et par le Conseil Constitutionnel et aussi, que nous avons après l’arrestation du président Gbagbo, un président auprès duquel, les forces vives de la Nation ont fait allégeance et qui est aussi reconnu par la communauté internationale.

Le Parti Ecologique Ivoirien ne peut-être en marge de l’évolution du pays et dans la reconnaissance du président en place qui est aujourd’hui, son excellence Alassane Ouattara. Nous demandons à toutes les forces opposées de déposer les armes, à tous les irréductibles, de penser au bien être du peuple, à la continuité des institutions et de la République. C’est avec la partition et la décision de chacun de nous, cela, dans l’obstination du respect du droit communautaire que nous y arriverons. La politique, c’est l’état de force, l’artifice que l’on peut user pour atteindre le pouvoir afin d’assoir son programme social. L’essentiel est que le peuple ivoirien s’en sorte, et il s’en sortira avec la reconnaissance du pouvoir installé et son imposition des respects individuels.

Le Parti Ecologique Ivoirien prend acte du changement de pouvoir. Que le nouveau gouvernement sache que nous sommes au PEI, prêts à assumer toutes les taches qu’on voudra nous confier. Dans cet esprit, nous nous engageons à collaborer avec l’Etat en place, de l’aider et de le soutenir dans les difficultés de gestions. Le Parti Ecologique Ivoirien souhaite que son excellence, le Président Alassane Ouattara soit conscients du plein développement à apporter à notre nation, que les droits de tout citoyen doivent être respectés, que la diversité ethnique, religieuse, politique et sociale de notre peuple soit reconnue et privilégiée. Toujours, le Parti Ecologique Ivoirien souhaiterait : – Tout acte de transparence des institutions publiques ; de financement des partis politiques. – Le développement et le renforcement de l’administration locale. – Toute action visant le principe de séparation des pouvoirs. – Toute action visant à faire disparaître les mesures d’intimidation ; la détention arbitraire de violence et de mort. – Toute action pacifique visant à faire respecter les droits universels de l’homme pour une bonne qualité de vie

Sur le plan Ecologique, nos villes et villages sont insalubres, (nous cohabitons avec trop de rats, de cancrelats et autres bestioles qu’il faille maitriser pour éradiquer des épidémies), de l’image des déchets toxiques déversés à Abidjan restés vivants, la pollution des eaux et cours d’eaux est trop flagrante à cause des usines et des produits toxiques déversés et aussi de l’atmosphère remplie d’oxydes de carbones des voitures trop polluantes auxquelles il faut imposer un taux. Le déboisement et le manque de programme de reboisement, la négligence de nos parcs et forêts classées, la prise en compte des énergies renouvelables. Nous souhaiterions que ce soit des priorités pour le nouveau Gouvernement.

Concernant la liberté de parole, nous sommes un parti politique, qui a fait de la démocratie participative, notre ligne de conduite. Si nous trouvons que le pouvoir fait bien, dans l’intérêt du peuple, nous l’encouragerons, le féliciterons et lui ferons des suggestions. Si nous trouvons selon notre vision que ce qui est fait est mal fait pour le peuple, notre devoir sera de le critiquer sans pour autant qu’il y ait de représailles. Il faut reconnaître que la parole était déliée. On n’était point arrêté à cause de critiques et la liberté de parole quelquefois même sur la vie privée, allait bon train. Avec le président Alassane, nous souhaiterions une logique dans cette continuité en bannissant bien évidemment, l’aspect des attaques de la vie privée. Le P.E.I souhaite une très bonne chance à son excellence le Président Allassane Ouattara.

Pour le Parti Ecologique Ivoirien

Le président

Edmond Edouard N’GOUAN

Hors texte : Nous aimerions que le président Gbagbo, son épouse et toutes les personnes faites prisonniers soient libérés pour la réconciliation, la paix et la cohésion.

Source : ivorian.net

Les Verts D'Europe  verts au parlement europeen       Le logo des verts de France  Ecolo   FéPEV-RAO     

Reproduction interdite du site

haut de page haut de page