Le Parti Ecologique Ivoirien



Accueillantes d’enfants Il est urgent de leur octroyer un statut complet !




vendredi 13 mars 2009 - Par ecolo.be



Les revendications des accueillantes d’enfant, qui manifestent aujourd’hui dans les rues de Bruxelles, sont aussi urgentes que légitimes.

Aux yeux d’Ecolo, elles appellent, plutôt que les vagues promesses répétées depuis deux ans, des réponses claires et volontaires de la part du gouvernement fédéral. Tant par rapport à la priorité à donner aux politiques d’accueil de l’enfance – dans une perspective de soutien à l’emploi et d’égalité entre les femmes et les hommes –, que dans une volonté d’accorder aux travailleuses concernées un statut et un salaire décents.

Pour rappel, sous le gouvernement arc-en-ciel et sous l’impulsion de Jean-Marc Nollet, alors Ministre de l’Enfance, les accueillantes ont connu de premières avancées statutaires (accès à l’assurance-maladie, droits en pension et en matière d’allocations familiales, indemnités en cas d’absence des enfants,…) importantes. Elles attendent à présent l’achèvement de ce statut et l’octroi d’un salaire décent, au moins égal au salaire minimal interprofessionnel.

Ces revendications sont, aux yeux d’Ecolo, tout à fait légitimes, dès lors que le métier qu’elles exercent est essentiel pour notre société et particulièrement exigeant que ce soit en matière de disponibilité ou d’équipement domestique ou de formation.

Ecolo déplore le non-respect des engagements formulés par les Ministres Onkelinx et Milquet, formulés il y a plus d’un an, à faire de ce dossier une priorité. A l’inverse de ces promesses, Ecolo regrette les velléités répétées de la Ministre Milquet d’élargir le système des titres-service à l’accueil de l’Enfance. Ce faisant, la Ministre de l’Emploi se trompe clairement de priorité !

Comme l’a rappelé Isabelle Durant, hier en séance plénière du Sénat, Ecolo en appelle dès lors au dépôt rapide d’un plan pluriannuel visant à rencontrer cet objectif. Après avoir dégagé des milliards d’euros pour le sauvetage des institutions bancaires, le gouvernement fédéral doit montrer que les priorités d’avenir sont également éducatives et humaines.

Source : ecolo.be

Les Verts D'Europe  verts au parlement europeen       Le logo des verts de France  Ecolo   FéPEV-RAO     

Reproduction interdite du site

haut de page haut de page