Le Parti Ecologique Ivoirien


Appel au Rassemblement pour les régionales 2010 : 26 Eco-Régions pour construire l’avenir


Rejoignez-nous sur 

novembre 2009 - Par europeecologie.eu


Pourquoi il faut signer et faire signer l’appel au rassemblement des écologistes et rejoindre notre réseau social

Parce qu’une situation exceptionnelle appelle un rassemblement exceptionnel, que l’urgence impose une mobilisation immédiate et massive.

Parce que la gravité et la brutalité des crises qui percutent nos sociétés et pulvérisent notre modèle de « développement » engagent notre responsabilité individuelle et collective.

Parce que notre appel doit être suffisamment fort pour être entendu de tous et créer une dynamique de changement qui dépasse l’espace politique traditionnel en traversant l’ensemble de la société.

Parce qu’une Europe politique, écologique, sociale et citoyenne se conquiert, et que notre rassemblement en vue des élections régionales de mars 2010, comme lors des européennes de juin 2009 participe de cette conquête.

Aux dernières élections européennes, les Françaises et les Français ont démontré qu’ils étaient prêts à répondre à la double urgence environnementale et sociale, et à s’engager dans la construction d’une autre société, écologique, apaisée et solidaire.

A présent, il s’agit de démontrer concrètement que la transformation écologique de la société n’est pas seulement nécessaire, mais possible. Il s’agit d’incarner l’espoir, en faisant de nos 26 régions autant de modèles d’éco-régions. Il s’agit d’inscrire durablement le progrès de l’humanité dans une trajectoire écologique, en rupture avec la course à la démesure et au profit qui conduit au déclin économique et à la régression sociale.



La crise économique mondiale n'est pas finie et les urgences sociales et écologiques demeurent. Elles deviennent même chaque jour plus dures, plus évidentes. Il est impensable de les hiérarchiser ou de vouloir traiter les unes sans les autres. Sans attendre d’hypothétiques solutions venues d’en haut, le temps est venu de procéder à des révolutions par le bas, en inscrivant les choix d'avenir dans les territoires, là où les décisions politiques rencontrent la vie quotidienne et s'appliquent au plus près des préoccupations de chacun.



Les élections régionales de mars 2010 offrent une occasion de mettre en œuvre, à l'échelle de chaque bassin de vie, la nécessité de la transformation écologique de notre société. Transports, logement, formation et emploi, environnement, santé, culture, les conseils régionaux interviennent au cœur même de notre vie quotidienne, façonnent notre habitat, aménagent notre territoire. Les régions sont un espace privilégié d'initiative pour changer le monde et la vie. Suppléant, sans en avoir toujours les moyens, les carences d'un État centralisé souvent aveugle aux réalités locales, nos régions sont le lieu stratégique pour imaginer et mettre en œuvre de nouvelles politiques publiques de proximité et permettre de relocaliser l’économie.



Partout en France métropolitaine et en outremer de nouveaux espaces de vie, respectueux des singularités culturelles, peuvent surgir.
Depuis deux décennies la France est soumise à un processus de déménagement du territoire : dilution du lien social à mesure que recule le maillage des services publics, érosion de la biodiversité, saccage des paysages, infrastructures destructrices, désertification de territoires ruraux, de l'agriculture paysanne, planification urbaine inégalitaire et centrée sur l'automobile, mise en concurrence inégalitaire entre les territoires... En 2004, malgré la très large victoire de l'opposition et en dépit des efforts des élus écologistes, l'absence d'un projet fédérateur, de volonté commune et d'actions concertées, a conduit les baronnies locales à se contenter de gérer sans accompagner, sans anticiper sur l'avenir ni engager la transition vers un autre modèle de développement.

Cela doit changer, il est temps de réveiller nos régions ! La France ne peut rester le dernier Etat centralisé d'Europe. Il faut une nouvelle et véritable politique de renforcement des pouvoirs des régions, car c'est à leur échelle que peut s'affirmer la maîtrise d'un développement à visage humain. Elles en ont le pouvoir et les compétences dans les domaines essentiels comme l'économie, l'emploi, la formation, les transports, l'urbanisme, l'aménagement du territoire, la culture ou la solidarité. Ces éco-régions peuvent devenir des fers de lance pour imaginer et conduire concrètement de nouvelles politiques publiques d'intérêt général.



En réunissant des femmes et des hommes aux parcours divers et aux compétences reconnues dans un projet commun de changement social et écologique, le rassemblement Europe-Ecologie remet la politique au cœur de la cité.
Pour transformer les inquiétudes en espoir et traduire l’espoir en actions concrètes.

Inscrites dans l’esprit de rassemblement et d’innovation des élections européennes, les listes Europe-Ecologie se présentent en toute autonomie, pour convaincre les citoyens de la nécessité d'un vote écologiste d'ampleur qui permettra de construire dans chaque région des majorités déterminées à engager des changements radicaux. Enfin, les listes Europe-Ecologie porteront aux élections régionales de 2010 un message à la fois régional et européen, car chacune de nos régions s’inscrit dans un espace collectif politique plus large, celui de l’Europe.



La campagne des européennes 2009 et l’ampleur du succès d’Europe-Ecologie ont démontré avec force que le renouvellement de la vie politique française était déjà en marche. Face au libéralisme déshumanisant et à la droite décomplexée incarnée par Nicolas Sarkozy, portons ensemble un projet novateur et crédible pour une majorité de rupture et de refondation.

Un projet politique alternatif qui embrasse et réponde à la complexité des défis du XXIe siècle.

Un projet de civilisation.

Source : europeecologie.eu

Les Verts D'Europe  verts au parlement europeen       Le logo des verts de France  Ecolo   FéPEV-RAO     

Reproduction interdite du site

haut de page haut de page