Le Parti Ecologique Ivoirien


NEGOCIATION HONTEUSE PAR LE MINISTERE DU TRANSPORT DE LA TRANSITION POUR UN CRIME CONTRE L’ENVIRONNEMENT AFFAIRE GULSER ANA FAUX CAP


Rejoignez-nous sur 

vendredi 29 janvier 2010 - Par hasinimadagasikara.mg



Après avoir tergiversé pendant des mois en interdisant la pêche dans la région de Faux Cap puis en la rouvrant et en la refermant après que le Gulser Ana s’est cassé en deux, le ministre des transports annonce qu’une négociation sur les indemnisations est en cours.

Pour rappel, le parti Vert Hasin’i Madagasikara a toujours demandé au ministère du transport la transparence sur cette affaire mais cette demande est restée sans suite. Et maintenant ce même ministère s’achemine vers une soit disant négociation.

Le parti Vert Hasin’i Madagasikara pointe du doigt cette négociation ou disons-le carrément cet arrangement obscure par un gouvernement ou un ministre de la transition.

Si le ministère des transports recherche une réelle indemnisation, il ne devrait pas recourir à une négociation mais entamer fermement une action en justice devant les tribunaux compétents pour une sanction juste et transparente envers ces pollueurs.

Autrement, cette négociation n’est qu’une braderie supplémentaire de notre espace maritime pouvant servir de dépotoir aux navires interdits de port ailleurs.

Le parti Vert Hasin’i Madagasikara réclame ainsi que :

* Le dossier soit réglé au niveau de la juridiction internationale compétente pour obtenir des dommages en vertu des conventions internationales sur la responsabilité en vigueur, ratifiées par Madagascar.
* L’audition des responsables en cause, qu’ils s’agissent des membres de l’équipe navigante ou de l’armateur, soit de la responsabilité de la juridiction compétente et non de la responsabilité d’un membre du gouvernement.
* Les estimations des pertes et dépenses causées par le naufrage soient transparentes et certifiées par des experts mandatés par la juridiction internationale compétente, et non par un pouvoir transitoire, notamment sur :

o le nettoyage,
o les dommages causés aux poissons et crustacées,
o les dommages causés à la biodiversité marine et côtière et autres dommages environnementaux,
o les pertes dues à la diminution du tourisme,
o et les autres pertes directes et collatérales immédiates, dans le moyen terme et le long terme.

Par ailleurs, le parti Vert Hasin’i Madagasikara rappelle que des mesures de justice existent pour les « complices » d’actes de destruction de l’environnement.

La Présidente Nationale
Saraha GEORGET RABEHARISOA
sy ny Birao Politika

 

 


Web site : www.hasinimadagasikara.mg

 




Source : hasinimadagasikara.mg"

Les Verts D'Europe  verts au parlement europeen       Le logo des verts de France  Ecolo   FéPEV-RAO     

Reproduction interdite du site

haut de page haut de page