Le parti Ecologique Ivoirien


LOGO





Après l’attentat de Bouaké: LA NATION REND HOMMAGE AUX COLLABORATEURS DU 1er MINISTRE MORTS À LA TÂCHE
Dernière mise à jour : 13 Jul 2007 - 11:01 GMT


MILITAIRES IVOIRIENSLa Côte d’Ivoire, dans toute sa diversité, rend hommage ce vendredi matin aux quatre personnes qui ont perdu la vie dans l’attentat de Bouaké, le 29 juin dernier. Morts à la tâche, Doumbia Sékou (Protocole d’Etat), Sérifou Souleymane (Protocole d’Etat), Lieutenant Drissa dit « Delta » (Chef de sécurité du premier ministre) et Caporal Diomandé Siaka (Garde de corps du premier ministre) auront droit ce jour, à la reconnaissance officielle de la nation. Avant leur dernier voyage.

La cérémonie aura lieu dans l’enceinte de la Primature, à Abidjan-Plateau. En présence du Premier ministre Guillaume Soro, mais également et surtout du Président de la République, Laurent Gbagbo. Qui entend ainsi témoigner par sa présence, de toute sa solidarité à son collaborateur immédiat, le Premier ministre et au personnel de la Primature; mais également entourer les familles des défunts de toute son affection et affliction.

Après l’hommage officiel de la nation dans la matinée, deux des quatre victimes seront inhumées sous le coup de 13 heures au cimetière de Williamsville, après un détour à la mosquée de la Riviéra III dans la commune de Cocody. Il s’agit de Doumbia Sékou et de Sérifou Souleymane. Quant aux deux autres, le Lieutenant Ouattara Drissa et le Caporal Diomandé Siaka, leurs dépouilles seront transférées aujourd’hui même à Bouaké pour la suite des obsèques.

Il convient de rappeler que le 29 juin dernier, alors qu’il venait d’atterrir à Bouaké, où le Premier ministre Guillaume Soro devait présider la cérémonie d’installation de la Cour d’Appel de cette région, le Fokker 100 transportant le chef du gouvernement a essuyé des tirs de roquettes et à l’arme lourde. Bilan, quatre morts et une dizaine de blessés parmi la délégation du Premier ministre Guillaume Soro.
Le chef du gouvernement sorti indemne de cette attaque a dû passer quelques jours à Bouaké ; où il a reçu plusieurs délégations venues lui exprimer leur sympathie, solidarité et leur compassion.

Il n’a regagné Abidjan que le lundi 2 juillet via Ouagadougou (Burkina) où il a été reçu en audience par le Président Blaise Compaoré, médiateur dans la crise ivoirienne.

Après avoir rencontré le Président Laurent Gbagbo dans l’après-midi de ce lundi 2 juillet, Guillaume Soro a rendu visite le mardi 3 juillet aux familles des personnes décédées lors de l’attentat et aux blessés internés dans une clinique de la place.

Le Président Laurent Gbagbo a également accompli le même rituel le dimanche 1er juillet à son retour du 9è sommet de l’Union Africaine qui s’est tenu à Accra.
Le Mercredi 11 juillet, le Président de la République a présidé le 1er conseil des ministres depuis l’attaque de Bouaké.

Ce vendredi encore, les deux chefs de l’exécutif seront côte à côte, pour honorer une dernière fois les mémoires de ces serviteurs de l’Etat morts dans l’exercice de leurs activités.


Eric Dro
dro@fratamat.info



Source : fratmat.info


Les Verts D'Europe        Le logo des Verts Mondiaux         Le logo des verts de France          FéPEV-RAO



Reproduction interdite du site

haut de page haut de page