Le Parti Ecologique Ivoirien



Un patron expulsé pour avoir voulu "discréditer" le président Gbagbo




vendredi 6 février 2009 - Par AFP



Le gouvernement ivoirien a décidé jeudi d`expulser le dirigeant d`une compagnie de téléphonie mobile, accusé d`avoir tenté de "jeter le discrédit" sur le président Laurent Gbagbo en faisant un prétendu "don" de plus de 100.000 euros, a-t-on appris de source officielle.

Le ministre de l`Intérieur Désiré Tagro "a pris ce jour (jeudi) un arrêté portant expulsion du territoire national" du directeur général de MTN-CI, Aimable Mporé, indique le ministère dans un communiqué lu dans la soirée à la télévision nationale.

Dans cette affaire, l`"attitude" et le "comportement" de M. Mporé, "outre la légèreté évidente qui les caractérisent (...), visent en réalité à tenter de jeter le discrédit sur une institution", "le président de la République", selon le texte.

Mercredi, la présidence de la République avait annoncé qu`une secrétaire exerçant au sein des services du chef de l`Etat avait été arrêtée et radiée pour avoir volé plus de 65 millions FCFA (100.000 euros) à la compagnie de téléphonie mobile MTN-Côte d`Ivoire "en usant de sa qualité".

Lors d`une rencontre jeudi avec le ministre Tagro, le responsable du groupe sud-africain MTN en Côte d`Ivoire a affirmé avoir été sollicité par "Mme Bléhon Emilienne, épouse Gomé Gnohité", secrétaire à la présidence, pour "venir en aide" aux habitants d`Anhougnanfoutou (centre), selon le ministère.

"La secrétaire lui a expliqué" que M. Gbagbo avait "promis" au village du matériel sanitaire, ajoute le texte.

Dans une lettre "à en-tête de la présidence de la République", la secrétaire "utilisait sa qualité" pour demander au directeur général de MTN-CI "de verser des fonds destinés au président de la République" sur les comptes d`une société, a rapporté M. Mporé, selon le communiqué.

Le dirigeant a indiqué "avoir donné instruction à ses services" de verser à la société en question quelque 65 millions FCFA, poursuit le texte.

Le ministère reproche notamment à M. Mporé d`avoir "fait figurer gratuitement dans les livres comptables de la société MTN-Côte d`Ivoire la mention +don au chef de l`Etat+ correspondant à la remise de ces fonds", "alors qu`il savait que les fonds dont il s`est défait aussi facilement avaient été virés sur les comptes" d`une société "et non à la présidence de la République".

Contacté par l`AFP, M. Mporé n`a pas souhaité réagir dans l`immédiat, assurant ne pas savoir "de quoi il retourne".

Selon un de ses proches collaborateurs, le directeur général de MTN-CI a la double nationalité canadienne et rwandaise.


Source : abidjan.net

Les Verts D'Europe  verts au parlement europeen       Le logo des verts de France  Ecolo   FéPEV-RAO     

Reproduction interdite du site

haut de page haut de page