Le Parti Ecologique Ivoirien



Base de L’Onuci à la Riviera 3 : Les femmes patriotes maintiennent la pression


Rejoignez-nous sur 

jeudi  03 mars  2011 - Par Soir Info


  La coalition des femmes patriotes ne comptent pas plier l’échine. La manifestation entamée depuis le lundi 28 février et ayant pour but le départ de l’Opération des nations unies en Côte d’Ivoire(Onuci) du pays continue et s’accentue de plus en plus. Le mercredi 2 mars 2011, des femmes visiblement déterminées, scandant des chants à consonance patriotique, badigeonnées de kaolin et déguisées, étaient encore présentes devant la base de l’Onuci de la Riviera 3, abritant le contingent jordanien.

Morceau choisi :’’Allez-y chez vous. Nous ne voulons plus de vous chez nous ‘’. Les forces onusiennes établies dans ce quartier huppé de la capitale économique sont depuis lors indésirables du fait, dit-on, de leur partialité dans la crise ivoirienne. « Hier, ils ont versé de l’eau chaude sur nous pour essayer de nous disperser mais nous ne bougerons pas avant leur départ. On ne quittera pas les lieux », nous a laissé entendre une manifestante, la cinquantaine révolue. Pour l’instigatrice du mouvement, Geneviève Bro Grébé, le combat que mènent les patriotes est un ‘’combat de libération ‘’de toute l’Afrique à partir de la Côte d’Ivoire. « Nous ne vivons pas un contentieux électoral .C‘est la France qui veut reprendre ses colonies. Que tous les Ivoiriens comprennent cela et particulièrement les frères du Golf. Il n’est pas tard pour bien faire .Qu‘ils se ressaisissent », a-t-elle déclaré tout en précisant que ‘’malgré les difficultés du moment, les femmes regagnent le mouvement ‘’.Elle a toutefois dénoncé des actes d’intimidation et d’agression sur les femmes par les soldats de l’Onuci. « Ils tentent de foncer sur nous avec leurs 4X4, ils déversent de l’eau chaude sur nous, mais nous sommes indéboulonnables et imperturbables », a inssité le leader des femmes patriotes. Pour mémoire, depuis le second tour de la présidentielle du 28 Novembre 2011 et sur demande de Laurent Gbagbo- proclamé président selon le conseil constitutionnel- du départ des forces de l’Onuci du territoire ivoirien, les manifestions anti -Onuci ne cessent de se multiplier donnant ainsi du fil à retordre aux ‘’soldats de la Paix’’.

Francis TAKI(Stagiaire)


Source : abidjan.net

Les Verts D'Europe  verts au parlement europeen       Le logo des verts de France  Ecolo   FéPEV-RAO     

Reproduction interdite du site

haut de page haut de page